ShareThis

15 ans de Sophia Business Angels : le vœu de Pierre Laffitte réalisé

En 2002, le fondateur de Sophia Antipolis avait demandé aux entrepreneurs de la technopole de créer un club de Business Angels. C'est ce qui a été fait. SBA qui a fêté ses 15 ans aux Espaces Antipolis a depuis permis de lever plus de 55 M€ pour investir dans plus de 100 jeunes sociétés innovantes. Un élément essentiel de l'écosystème de l'innovation azuréen.

Sophia Business Angels a quinze ans cette année. Un anniversaire qui a été célébré récemment aux Espaces Antipolis, à l'occasion du France Angels Tour. Le tout pour une journée consacrée à l'investissement dans les start-ups mais également dans l'internationalisation des jeunes pouces innovantes. Avec SBA, Sophia Antipolis avait joué aux pionniers en 2002. C'était la réalisation d'un vœu de Pierre Laffitte, le fondateur de la technopole, qui devant un certain nombre de Sophipolitains avait alors lancé l'idée : "Il faut créer un club de Business Angels! ". (Photo WebTimeMedias : sur la scène les représentants de SBA et du France Angels Tour)

"Dans ma vie, explique non sans humour Edgardo da Fonseca, le président fondateur, j'ai eu deux défis qui m'ont marqué : le premier quand nous avons dit avec un groupe d'amis, nous montons le Kilimandjaro; le second quant le sénateur Pierre Laffitte a dit que nous devions créer un club de Business Angels."

C'est ce qui a été fait. SBA a commencé avec 14 membres, puis il a grandi au fil des ans pour atteindre de 30 à 50 membres réguliers de plus de 20 nationalités, ce qui reflétait le caractère international de Sophia Antipolis. Depuis sa création, soit en 15 ans, le club a levé près de 55 M€ pour investir dans plus de 100 sociétés, au niveau local, régional, national et international à l'image de la diversité des nationalités représentées dans SBA.

Mais l'esprit du club va au-delà de l'investissement et de l'argent placé dans les sociétés innovantes. Comme cela a été rappelé tout au long de la soirée, avant même les montants investis, ce qui est le plus important, c'est le transfert d'expérience, d'expertise et de réseaux que chaque business angel peut apporter à des porteurs de projets. Un "knowledge transfer", un passage de relais, de compétences, de savoir-faire, qui se fait au bénéfice de la nouvelle génération d'innovateurs et d'entrepreneurs.

SBA a d'ailleurs largement participé à cette éclosion et l'animation de l'écosystème azuréen de l'innovation à travers notamment l'organisation des "Start Up Factory", des Start Up Invest, des Venture Academy, à la création d'autres réseaux de business angels. Aujourd'hui, les fondateurs sont encore à bord : le sénateur Laffitte, Candace Johnson qui assura pendant quatre ans la présidence d'EBAN (European Business Angels Networks), Edgardo da Fonseca. Mais il y a également les présidents et membres du Conseil d'administration qui ont soutenu l'épanouissement du club : Annie Prodhomme, secrétaire générale et membre depuis 2004, Eric Cockini (co-président l'an dernier), Marcel Dridje, président actuel, Jean-Louis Brelet, président Emeritus du club et les tous autres. Toute une famille réunie pour cet anniversaire.

Auditorium des Espaces Antipolis plein pour les 15 ans de SBA.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011