ShareThis

Airbus signe la fin de partie pour l'A380

On reverra certainement encore le très gros porteur sur les pistes de l'aéroport Nice Côte d'Azur. Mais Airbus, faute d'un carnet de commandes suffisamment garni, a décidé hier de mettre fin à la production de l'A380 dans deux ans, le temps de livrer les six derniers appareils déjà vendus.

Clap de fin pour l'Airbus A380, ce superbe très gros porteur que l'on peut voir atterrir et décoller de l'aéroport Nice Côte d'Azur! Le signal de fin de partie a été donné hier par Tom Enders, président d'Airbus : "l'annonce de ce jour est douloureuse pour nous et les communautés A380 dans le monde entier. Mais gardez à l'esprit que l'A380 continuera à sillonner le ciel pendant de nombreuses années et que nous garantirons bien évidemment le support complet de la flotte A380 de nos clients", a-t-il déclaré. (Photo WebTimeMedias : le baptème de l'A380 d'Emirates lors de son premier vol commercial sur Nice Côte d'Azur, le 1er juillet 2017. La plateforme niçoise avait élargi sa piste sud à la fin des années 2000 pour pouvoir accueillir cet avion géant).

Suite à la décision d'Emirates de transformer une partie de ses commandes d'A380 en A330 et A350, Airbus a donc tranché : faute d'un carnet de commandes suffisant, il cessera la fabrication de son très gros porteur dans deux ans, le temps de livrer les derniers appareils vendus. L'A380 prendra ainsi le chemin du cimetière des éléphants de l'aéronautique avec la Caravelle, le Concorde, le Comet, le "Spruce Goose" d'Howard Hughes ou encore le Dornier Do-X. Tous ces avions, précurseurs en leurs temps, qui n'ont pas rencontré au final le succès commercial escompté...


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011