ShareThis

Alerte Ozone : les Alpes-Maritimes maintenues en vitesse réduite

Il fait chaud, très chaud aussi sur la Côte d'Azur, même si le département n'a pas été pour l'instant mis en alerte orange canicule. Mais en revanche, l'alerte ozone a été lancée dès hier, lundi 20 août, alerte assortie d'une réduction de la vitesse des véhicules de 30 km/h sur toutes les voies de circulation, dans la limite de 70 km/h. Suite au risque ou au constat de dépassement des seuils d'alerte de pollution  à l'ozone, le préfet des Alpes-Maritimes, Christophe Mirmand, a décidé de maintenir les mesures d'urgence de niveau 1 pour la journée du mardi 21 août.

C'est hier lundique que la Préfecture a décidé le déclenchement de mesures d’urgence de niveau 1 pour limiter les émissions de polluant des activités concourant à l’élévation du niveau de pollution.

En effet, dans le département des Alpes-Maritimes, le seuil d’information et de recommandation (180 microgrammes par mètre cube d’air) a été atteint ou risque de l’être, est-il expliqué. Pour la journée du mardi 21 août, un risque d’aggravation de la situation avec un dépassement du seuil d’alerte (240 microgrammes par mètre cube d’air) est annoncé par les associations agréées de surveillance de la qualité de l’air.

En conséquence, pour la journée d'aujourd'hui mardi, comme pour hier lundi, sur l’ensemble du département, la vitesse des véhicules est réduite de 30 km/h sur toutes les voies de circulation, dans la limite de 70 km/h :

  • 80 km/h au lieu de 110 km/h
  • 70 km/h au lieu de 100 km/h, 90 km/h et 80 km/h

Ces mesures sont applicables de 6 heures à 21 heures. Les consignes sont rappelées sur les panneaux électroniques autoroutiers et routiers à messages variables.

La pollution par l’ozone résulte de l’action du soleil sur certains polluants automobiles et industriels ; elle croît avec l’intensité du soleil et lorsque les vents sont faibles, rappelle la Préfecture. Il est recommandé :

  • de privilégier l’usage des transports en commun et du covoiturage.
  • D’éviter les efforts physiques intenses pendant la journée, en particulier pour les personnes sensibles (enfants, personnes âgées, personnes asthmatiques ou allergiques et personnes souffrant de problèmes respiratoires ou cardiovasculaires).

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011