ShareThis

Amadeus : chiffre d'affaires 2018 en hausse de 6,6% à 5 milliards d'euros!

Plus gros employeur de Sophia Antipolis, le groupe Amadeus reste en super forme comme en attestent ses résultats 2018 publiés hier : chiffre d'affaires qui frise les 5 milliards d'euros en hausse de 6,6% par rapport à 2017, résultat net de 1.122,8 M€. La technopole peut respirer d'autant plus que le groupe continue d'investir : il pose le 15 mars la première pierre de l'extension de son site de Bel Air à Villeneuve-Loubet. Un investissement de 34 M€.

Un chiffre d'affaires et des bénéfices en hausse pour Amadeus dont le centre de R&D sur les sites de Sophia Antipolis et Villeneuve-Loubet est le plus gros employeur de la technopole (près de 6.000 emplois si l'on tient compte de la sous-traitance). Le spécialiste des solutions technologiques dédiées aux voyages a publié hier les résultats de son exercice 2018 (clos le 31 décembre 2018) avec un chiffre d'affaires en hausse de 6,6%, qui fleurte avec les 5 milliards d'euros (4. 943,9 millions), et un résultat net de 1.122,8 millions d'euros, en hausse de 1% par rapport à l'exercice précédent (mais de 6 % hors ajustements fiscaux exceptionnels en 2017).

Autres chiffres clés mis en avant : un EBITDA qui a progressé de 9.7 %1, à 2.040,6 millions d’euros; un nombre de réservations aériennes des agences de voyages qui a connu une hausse de 2.1 %, atteignant 580,2 millions et dans le secteur des solutions technologiques, un volume de passagers embarqués qui a progressé de 11.9 %, jusqu’à 1.853,9 millions. Près de 2 milliards !

Des efforts de diversification qui ont maintenu la croissance

“Amadeus a maintenu la croissance continue de ses revenus et de sa rentabilité en 2018. Nos efforts de diversification, notamment au travers du développement de notre offre hôtelière par l’acquisition de TravelClick, ont également soutenu notre croissance" a indiqué Luis Maroto, President & CEO d’Amadeus.“Au niveau opérationnel, nous avons fait de gros progrès, en maintenant un flux constant de signatures de nouveaux clients et d’implantations dans le domaine des solutions technologiques aériennes. Nous avons également continué d’étendre nos contenus pour nos souscripteurs avec la signature de 50 nouveaux contrats ou avenants aux accords de distribution en 2018."

Confiance aussi dans les perspectives 2019. “Nous sommes convaincus que nos rendements financiers poursuivront leur progression en 2019 et continuons d’investir dans notre technologie afin de nous assurer d’être bien positionnés à l’avenir” a conclu Luis Maroto.

De quoi conforter Sophia Antipolis où Amadeus, qui a ouvert récemment une nouvelle page avec le passage de relais entre Claude Giafferri et Gilles Floyrac, continue de recruter (près de 500 personnes en 2018 et une perspective de 250 recrutements cette année). Un site où le groupe continue également d'investir. Ainsi sera posée le 15 mars prochain la première pierre de l'extension de son campus Bel Air à Sophia Antipolis, sur l'ancien emplacement de Texas Instruments…

Extension du campus Bel Air d'Amadeus : 10.000 m2 de plus et 34 M€ investis

Un permis de construire a été obtenu en mars 2018. Il porte sur une extension de 10 000 m² du site Bel Air, qui viendront s'ajouter aux 20 000 m² existants sur un terrain de 20 hectares. Le tout pour un budget de 34 millions d'euros. Acquis en 2014 à Texas Instruments qui s'était retiré de la Côte d'Azur, le site a déjà été réaménagé par le leader des solutions technologiques du voyage qui en a fait un "campus à la Google". Il accueille environ 1400 personnes.

L'extension doit permettre d'accueillir 730 collaborateurs supplémentaires. Les travaux qui viennent de commencer visent à une livraison fin 2020 des nouveaux locaux. L'idée générale est de consolider l'activité Airlines regroupée sur Villeneuve-Loubet et d'héberger des activités transverses.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011