ShareThis

Anti-G20 à Nice : le défilé international de tous les dangers

La manifestation internationale organisée par le collectif anti-G20 partira cet après-midi à 15 heures de l'esplanade face au palais des Expositions et arrivera aux Abattoirs, route de Turin à 18 heures (voir le plan du parcours). Quelque 10.000 manifestants sont attendus pour un défilé particulièrement encadré par les services de sécurité qui redoutent l'intrusion des "black blocs" et les débordements.

Cannes est paré pour le G20 qui se tiendra au palais des festivals les mercredi 3 et jeudi 4 novembre. Mais aujourd'hui, mardi 1er novembre, c'est à Nice que les regards du monde sont posés, alors que des milliers d'altermondialistes ont convergé vers la métropole azuréenne pour une grande manifestation internationale cet après-midi. Visant à dénoncer les pratiques des marchés financiers et ce qu'ils entraînent pour les peuples, cette manifestation partira à 15 heures de l'Esplanade de Lattre de Tassigny, face au palais des Expositions de Nice, pour une arrivée prévue vers 18 heures aux anciens abattoirs de Nice, route de Turin (voir le plan ci-dessous).

Un parcours qui a fait l'objet de longues négociations

Les organisateurs comptent rassembler environ 10.000 manifestants sur un parcours qui piquera à l'est sur l'avenue des Diables Bleus, remontera vers le nord par le boulevard Saint Roch et repiquera sur Les Abattoirs après avoir franchi le pont Michel. Un grand concert, entrecoupé de prise de paroles y sera donné à partir de 18 heures.

Ce défilé international a fait l'objet de longues négociations avec les services de sécurité, notamment autour du parcours envisagé. Il est d'autant plus redouté ce rassemblement que l'on est proche de l'Italie où une ultra gauche violente est très présente. Ainsi le 15 octobre dernier à Rome, une manifestation organisée dans le cadre de la journée mondiale des "indignés" avait débordé et causé une centaine de blessés. Pour éviter une arrivée massive d'éventuels casseurs de l'extrême gauche italienne, la France a d'ailleurs obtenu l'autorisation de Bruxelles de rétablir des contrôles systématiques tout le long des 164 km de frontière franco-italienne des Alpes-Maritimes.

Le collectif "anti-G20", quant à lui (quelque dizaines de syndicats et d'associations comme Attac, Greenpeace, Ligue des droits de l'homme, MRAP ainsi que des partis d'extrême gauche ou écologistes) a tenu à rassurer déclarant qu'il n'avait aucun intérêt à des débordements. Mais pourra-t-il les éviter si des éléments incontrôlables, comme les redoutables "black blocs", ne viennent se mêler dans les rangs ?

Autant dire aussi que la manifestation de cet après-midi sera particulièrement encadrée tandis qu'en ce jour du 1er novembre, pratiquement tous les commerces seront fermés sur le passage. Alors qu'environ 12.000 membres des forces de l'ordre sont déployés dans tout le département, Nice a obtenu un renfort de 2.500 policiers.

Un contre-sommet aux Abattoirs à Nice

Le défilé international ne mettra pas fin à cet anti-sommet G20. Jusqu'à vendredi, dans les locaux des anciens abattoirs en cours de transformation en lieu culturel niçois, est organisé un "sommet des peuples" en contrepoint de la réunion des chefs d'Etat à Cannes. Est prévue dans la grande halle des abattoirs, toute une série de conférences et débats autour de contre-propositions pour lutter contre la crise financière. Parmi les revendications mises en avant, celle d'une taxe sur les transactions financières et la suppression des paradis fiscaux et judiciaires.

Plusieurs autres manifestations moins massives que celle d'aujourd'hui devraient marquer ce contre G20. Ainsi, jeudi 3 novembre est prévu un "rassemblement symbolique" à Cap d'Ail aux portes de de Monaco, symbole de la dérégulation financière aux yeux altermondialistes.

Le parcours de la manifestation internationale à partir d'une vue de Google Maps.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011