ShareThis

Attentat de Nice : 53 M€ d'indemnisation déjà versés

Les chiffres de la douleur. Alors que presque trois ans se sont écoulés depuis le tragique attentat de Nice, le Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d'autres infractions (FGTI) a indiqué dans un communiqué qu' "au 18 juin 2019, 2.256 victimes de l'attentat de Nice du 14 juillet 2016 ont bénéficié d'une prise en charge indemnitaire." Au total, 53 M€ d'indemnisations ont déjà été versés à 465 proches de victimes décédées, 259 blessés et leurs proches et 1.532 "victimes traumatisées". Des chiffres qui devraient continuer d'augmenter. D'une part, le FGTI continue de recevoir de nouvelles demandes (plus d'une centaine depuis le 1er janvier). D'autre part, pour l'instant, seule une moitié des victimes (les personnes dont l'état s'est stabilisé et ne devrait ni s'aggraver ou s'améliorer) a reçu une offre d'indemnisation définitive.

Rappelons qu'environ 30.000 personnes se trouvaient sur la Prom' quand le camion a commencé à faucher la foule, tuant 86 personnes, en blessant 450 et en traumatisant plusieurs milliers d'autres. Le FGTI, créé en 1986, est financé par une contribution de 5,90 € sur les contrats d'assurances de biens (auto, habitation…) signés en France.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011