ShareThis

Basket : la Chorale de Roanne en démonstration à Antibes

Les Sharks d’Antibes ont subi une très lourde défaite (58-88) ce soir face à Roanne en 8ème de finale de la Coupe de France. Les basketteurs antibois ont même vécu une première mi-temps cauchemardesque durant laquelle la Chorale de Roanne a fait l’étalage de ses qualités défensives tout en se montrant également efficace en attaque. Avec 28 pts d’avance à la mi-temps, le match était déjà plié d’autant plus que les roannais avaient décidé de ne pas se relâcher malgré leur avance et ont continué de jouer jusqu’à la fin avec beaucoup de rigueur.


Tout comme le meneur antibois Jason Fontenet, Tim Blue n'a pas eu son rendement habituel face à Roanne (DR)

Handicapés par la blessure la veille du match d’Anthony Hilliard qui venait s’ajouter à celles de Shaun Fein et de Trevor Huffman, les Sharks d’Antibes n’ont pas pesé bien lourd ce soir en s’inclinant 58-88 face à la Chorale de Roanne en 8ème de finale de la Coupe de France. Une rencontre vite pliée avec une première mi-temps cauchemardesque des basketteurs antibois qui regagnaient les vestiaires avec déjà 28 pts de retard (20-48). Après un tout début de match équilibré (7-8) avec des défenses qui prenaient le pas sur des attaques assez maladroites, les Sharks, incapables de se mettre en bonne position de tir, ont vite laissé Roanne s’envoler (7-22). Le second quart temps tourna même à la démonstration pour les antibois totalement impuissants qui subirent une véritable correction.

Une chorale inspirée et rigoureuse

Au retour des vestiaires, les Sharks ne baissèrent pas les bras et tentèrent de réagir en resserrant leur défense. Malheureusement pour eux, les roannais, malgré leur avance confortable, avaient décidé de ne pas se relâcher et continuèrent à jouer avec beaucoup de rigueur. Une rigueur qui continuait à payer (35-69) à l’entame du dernier quart-temps. Les antibois qui avaient pourtant sorti au tour précédant le champion de France et double tenant de la Coupe, ne pouvaient qu’éviter que l’écart ne se creuse davantage et concédaient donc une très lourde défaite face à une Chorale de Roanne décidemment bien inspirée. Pour couronner le tout, la soirée se terminait en eau de boudin avec une altercation entre supporters et joueurs antibois. Des joueurs que leur coach Alain Weisz soutenait à l’issue de la rencontre en demandant que l’on ne mette pas la tête sous l’eau à une équipe décimée par les blessures, mais qui continue à se battre même si les résultats ne sont plus au rendez-vous.   


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011