ShareThis

Bosch Visiontec inaugure son centre de R&D sur le véhicule autonome

Après une année en "soft landing" au Business Pôle à Sophia Antipolis, le centre de R&D du géant allemand inaugure ses nouveaux locaux : un plateau de 1.000 m2 au Business Pôle 2 où travaillent une cinquantaine d'ingénieurs. Dédié au véhicule autonome, ce centre a déjà finalisé les composantes d'un premier produit, coeur de la prochaine génération de caméras frontales pour voiture.

"Soft landing" réussi pour Bosch Visiontech! Un an après avoir mis un pied au Business Pole, dans la pépinière de la CASA à  Sophia Antipolis, le géant allemand a inauguré les nouveaux locaux de son centre de R&D sophipolitain dédié au véhicule autonome. Ils ne sont d'ailleurs pas très loin de la pépinière puisqu'ils se trouvent dans le Business Pole 2, construit juste à côté, dans des bâtiments qui viennent d'être terminés in extremis. Pile dans les temps pour l'inauguration qui s'est déroulée hier à midi en présence de Heiko Carrie, président de Bosch France, du Dr Erich Biermann, senior vice-président d'Automotive Electronics auquel est rattaché le centre de Sophia, de Frédéric Dosière, directeur du site et de Jean-Pierre Mascarelli, président délégué du SYMISA (de gauche à droite sur la photo ci-dessus).

Une capacité qui peut monter jusqu'à 100 personnes

Avec ces nouveaux locaux, Bosch s'est donné de l'air : près de 1.000 m2 occupés par ses équipes R&D. Ce sont actuellement quelque 50 collaborateurs et ingénieurs conseils entièrement dédiés au développement de composants requis par les systèmes d’assistance à la conduite et les futurs véhicules autonomes. Mais, pour Frédéric Dosière, directeur du site, Bosch s'est réservé des possibilités de monter en puissance selon l'arrivée de nouveaux projets. Ainsi les locaux actuels disposent d'une capacité de 62 personnes et une option a été réservée dans le même bâtiment pour une surface supplémentaire permettant de monter jusqu'à cent personnes.

Un choix de Sophia lié aux compétences

Pourquoi le choix de Sophia ? La réponse de Heiko Carrie a de quoi réjouir les supporters de la technopole. "La R&D est aujourd'hui le pilier majeur de la stratégie de Bosch, a-t-il expliqué. A Sophia nous trouvons des ingénieurs excellents, des formations remarquables, un écosystème permettant de fédérer nos équipes pour nos nouvelles activités dans le domaine de l'électronique embarquée. Cela dans un cadre fiscal français très favorable avec le CIR (Crédit Impôt Recherche)." Bref, un choix qui ne vient pas du climat méditerranéen, mais des compétences qui peuvent être trouvées sur place.

"D'autre part, notre stratégie industrielle s'est modifiée ces dernières années", poursuit Heiko Carrie. "Nous étions électriciens, puis électroniciens et maintenant nous visons le numérique. Hier nous proposions des produits. Aujourd'hui et encore plus demain ce seront des solutions pour la ville, la maison, la mobilité. Nous avons décidé aussi que 100% des produits seront connectés et connectables. C'est un type d'activité qui colle entièrement avec Sophia Antipolis."

La seconde phase de développement en préparation

"Aujourd’hui, un an après notre arrivée, nos premiers objectifs sont atteints et nous ouvrons un centre plus grand qui va permettre de fédérer toutes les compétences nécessaires pour mener à bien nos recherches quant aux systèmes électroniques d’assistance liés au programme véhicule autonome" résume Heiko Carrie. Le site R&D Bosch de Sophia Antipolis finalise en effet déjà les composantes d’un premier produit, coeur de la prochaine génération de caméras frontales pour voiture. La fabrication de ce produit débutera dès 2017 pour équiper des caméras présentes dans les premiers véhicules de série à partir de 2019. Le site sophipolitain en effet, en collaboration avec les autres centres R&D de Bosch, s'occupe plus particulièrement du design de composants et de logiciels nécessaires à la mise en oeuvre de solutions embarquées.

La deuxième phase de développement de Bosch Visiontec à Sophia, est, elle, déjà en préparation. "Celle-ci comprend une coopération renforcée en recherche et en développement avec plusieurs acteurs locaux", note Frédéric Dosière qui cite des contacts avec Inria Sophia ou avec des start-up azuréennes. Vu la montée de la voiture électrique, comme en témoigne actuellement le salon de l'auto à Paris, et les perspectives d'une assistance numérique à la conduite de plus en plus poussée jusqu'à l'autonomie, le nouveau centre de R&D du plus grand équipementier européen a tout son avenir devant lui.

Le flambant neuf Business Pôle 2 de Sophia dont la construction vient juste de s'achever et où s'est installé Bosch Visiontec. On aperçoit en fond (bâtiment blanc) le Business Pôle 1 où se trouve la pépinière de la CASA.


Un bâtiment qui produit sa propre énergie solaire !

Ce bâtiment est vraiment réussi, et - cerise sur le gateau - il est équipé d'une installation solaire (je crois que c'est ValEnergies qui s'en est occupé) !

Prise de contact

retraité du Groupe PSA je m'intéresse au sujet de la voiture "autonome". Comment entrer en contact avec cette équipe ?
mon adresse jjug "AT" neuf.fr

Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011