ShareThis

Bourse : nouvelle journée de panique sur fond de crise grecque

La plongée dans des eaux toujours plus profondes pour les bourses azuréennes ! Minées par la crise grecque, les bourses européennes ont ouvert en très forte baisse ce matin lundi. A l'ouverture toutes les places financières européennes s'affichaient dans le rouge. A 10h30, le CAC 40 restait en profondeur et perdait 4% à 2.855 points, soit bien en dessous de la barre des 3000 points. Une nouvelle descente après la journée de panique de vendredi dernier (-3,6% pour le CAC en clôture vendredi).

Les places financières asiatiques, dans la nuit avaient donné le ton. Sur fond de crise européenne de la dette, Tokyo a clôturé en baisse de 2,31 %, tandis que Hong Kong et Sydney cédaient plus de 3% (Séoul, Shanghaï et Taïpei étaient fermées, pour cause de jour férié). Visiblement le G7 n'était pas parvenu à calmer les angoisses des marchés asiatiques. Pas plus que celles des marchés européens.

Il avait été prévu une semaine périlleuse pour les banques européennes. La claque a été donnée d'entrée. Une nouvelle dégringolade avec, à 10h30, la Société Générale à -11,8%, BNP Paribas à -12,4%; AXA à -12,1%; à Crédit Agricole à -11,8% ou encore Natixis à -8,1%. Une nouvelle journée de panique est en cours tandis que tous les regards sont tournés vers la Grèce où les signes d'une possible faillite prochaine se multiplient.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011