Bourse : nouvelle journée de panique sur fond de crise grecque

La plongée dans des eaux toujours plus profondes pour les bourses azuréennes ! Minées par la crise grecque, les bourses européennes ont ouvert en très forte baisse ce matin lundi. A l'ouverture toutes les places financières européennes s'affichaient dans le rouge. A 10h30, le CAC 40 restait en profondeur et perdait 4% à 2.855 points, soit bien en dessous de la barre des 3000 points. Une nouvelle descente après la journée de panique de vendredi dernier (-3,6% pour le CAC en clôture vendredi).

Les places financières asiatiques, dans la nuit avaient donné le ton. Sur fond de crise européenne de la dette, Tokyo a clôturé en baisse de 2,31 %, tandis que Hong Kong et Sydney cédaient plus de 3% (Séoul, Shanghaï et Taïpei étaient fermées, pour cause de jour férié). Visiblement le G7 n'était pas parvenu à calmer les angoisses des marchés asiatiques. Pas plus que celles des marchés européens.

Il avait été prévu une semaine périlleuse pour les banques européennes. La claque a été donnée d'entrée. Une nouvelle dégringolade avec, à 10h30, la Société Générale à -11,8%, BNP Paribas à -12,4%; AXA à -12,1%; à Crédit Agricole à -11,8% ou encore Natixis à -8,1%. Une nouvelle journée de panique est en cours tandis que tous les regards sont tournés vers la Grèce où les signes d'une possible faillite prochaine se multiplient.


Publier un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011