ShareThis

C-K innovation à Sophia : plus besoin d'être un génie pour innover

"Concevoir pour Innover : Introduction à la théorie C-K et aux organisations de l’innovation" : c'est le thème de la conférence que propose Mines-Paristech, le mardi 24 avril à 9 heures dans les locaux du Village by CA Provence Côte d'Azur à Sophia Antipolis (rue Claude Daunesse, partie Mougins de la technopole en face de la place Sophie Laffitte). Il s'agit d'une introduction aux éléments clés du pilotage de l’innovation : la modélisation du raisonnement de conception (Théorie C-K) et les principaux modèles d'organisations de la conception en New Product Developpement et innovation de rupture. Des questions qui sont au cœur des travaux de la chaire TMCI (Théorie et Méthodes de la Conception Innovante) pilotée par le Centre de Gestion Scientifique (CGS) de MINES ParisTech où travaillent les deux intervenants : Sophie Hooge, enseignant-chercheur, et Mario Le Glatin doctorant CIFRE en 3A.

La méthode C-K ? Dit simplement, c'est une méthode qui permet d’inventer des produits ou services très innovants et de piloter le processus d’innovation associé. On appelle ça faire de l’innovation de rupture, ou disruptive, ou radicale. En utilisant C-K, on peut par exemple réinventer un produit (une voiture), un service (la banque de détail), ou un processus (la livraison de colis). Sophie Hooge et Mario Le Glatin vous présenteront la méthode au sein de l'auditorium du Village by CA. Cette méthode réunit deux mondes jusque-là séparés : le monde de la créativité (Concept Space) et le monde de la connaissance (Knowledge space). Le lien entre ces deux espaces permet de décupler, de manière structurée, la capacité de chacun à créer du nouveau. Plus besoin forcément d’être un inventeur de génie pour innover !


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011