ShareThis

CAC 40 à -5,48% à l'issue d'une nouvelle journée mondiale de panique boursière!

Les feux n'étaient pas éteints. On s'en doutait. L'incendie a repris cette nuit dans les places financières mondiales ! Les bourses asiatiques avaient clôturé dans le rouge ce matin. Dans leur foulée, l'Europe boursière a entamé la journée dans le rouge. Des pertes qui se sont aggravées dans l'après-midi, notamment. Comme dans des alignements de dominos, les places financières sont tombées les unes après les autres suite à des confirmations de ralentissement de la croissance mondiale et à de mauvais indices américains qui entrainaient Wall Street à la baisse dès son ouverture (activité industrielle en berne, rechute des ventes de logements anciens).

Résultat : vent de panique et nouvelle journée noire à la hauteur de la semaine dernière. CAC 40 à -5,48% à Paris (3.076 points), Dax à -5,82% à Francfort, Footsie à -4,49% à Londres, Milan à -6,15%, Madrid à -4,70%. Les bourses d'Europe du Nord n'ont pas mieux résisté dans ce déluge baissier : Stockholm perd 6,73%, Helsinki 6,45%, Oslo 5,97%, Copenhague 4,69%. Quant à Wall Street, il oscillait entre moins 3 et moins 4% (Dow Jones à-3.54% et Nasdaq Composite à -4.13% vers 18 heures).

Dans cette nouvelle Bérézina, les valeurs bancaires ont été particulièrement attaquées notamment à Paris (-12,3% pour la Société Générale, -7,29% pour le Crédit Agricole). Les mesures annoncées en début de semaine par les responsables politiques n'ont pas calmé les marchés et le spectre d'une déroute boursière qui se transmettrait à l'économie réelle ressurgit.

Voir les autres articles : Tag "Krack boursier"


ShareThis

Publier un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011