ShareThis

Cannes : les commerçants ne veulent pas de Metro



Les commerçants cannois, par l'intermédiaire de l'ACIAC (Association commerciale, industrielle et artisanale des cantons de Cannes) n'ont finalement pas mis leur menace à exécution. Ils n'ont pas perturbé la fête du cinéma. Mais ils ne désarment pas. Ils demandent au maire, Maurice Delaunay, de tout faire pour éviter que Metro ne s'implante à Cannes la Bocca. Cette grande surface de vente (électro-ménager, bureautique, informatique), déjà installée à Nice, plaine du Var, s'intéresse à un terrain (celui de l'entreprise Calza-Astégiano) pour ouvrir en grand sur l'ouest du département et l'est varois. Pour cela, elle n'a pas besoin de l'accord de la commission spécialisée, car elle ne s'adresse qu'aux professionnels. Mais l'objectif affiché (un chiffre d'affaires de 500 millions de francs) a fait frémir les commerçants qui ont réalisé une étude d'impactparticulièrement bien documentée.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011