ShareThis

Cannes : tout ce que vous voulez savoir sur les satellites télécoms

C'est la mémoire de Thales Alenia Space à Cannes. Ingénieur, ancien responsable de la communication du constructeur cannois de satellites, Guy Lebègue a vécu toute l'aventure spatiale qui s'est jouée sur la Côte d'Azur. Animateur de l'association 3AF Côte d'Azur (Association Aéronautique Astronautique de France) c'est lui qui interviendra lors de la prochaine conférence. Sur le thème "Un satellite de télécom : à quoi ça sert, comment ça marche, combien ça coûte ?", elle aura lieu mardi 17 mai à 18 heures, Salle de conférence Calypso à Thales Alenia Space (100 Bd du Midi - Louise Moreau – Route du bord de mer) à Cannes-la-Bocca. Pour les habitués, attention : suite à la fermeture du Space Camp, il s'agit d'une nouvelle salle de conférence.

Les satellites de télécommunications, tout le monde s'en sert, en permanence, tous les jours. Ils véhiculent à travers toute la planète les informations : téléphonie, radio, télévision, Internet. Ils permettent même de diffuser ces informations directement aux particuliers que ce soit à leur domicile, mais de plus en plus sur leur mobile : ordinateur portable, smartphone. Les militaires et les gouvernements ne peuvent plus s'en passer, s'équipant de satellites propres à leurs activités confidentielles.

Une version dérivée - les satellites de navigation - délivrent des signaux d'horloge extrêmement précis à toute la planète. Reçus sur des terminaux de plus en plus réduits, ils constituent le service GPS permettant à chacun de se positionner sur la planète. Mais ils sont fragiles, vulnérables à l'environnement spatial qui "use" (UV, cyclage thermique, rayons cosmiques) ou qui "détériore" (micrométéorites, débris spatiaux).

Après un bref rappel de l'histoire des télécommunications de l'antiquité à nos jours, le conférencier évoquera toutes les utilisations courantes de ces satellites. Se mettant à la portée d'un public peu averti, il expliquera ensuite, simplement, comment fonctionne un tel système, forcément très complexe et rapportera le coût du système à sa valeur d'usage au niveau de l’individu.

Contact

Entrée libre, dans la limite des places disponibles, sur réservation le lundi 16 mai au plus tard auprès de Anne Varennes : tél. 04 9219 4808 / 4800 ou courriel : anne.varennes@soditech.com

Voir le blog de l'association


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011