ShareThis

Capitale européenne du tourisme intelligent : Nice repart bredouille

La Métropole niçoise ne succédera pas en 2020 à Lyon et Helsinki comme Capitale Européenne du tourisme Intelligent. Nice Côte d’Azur avait pourtant été retenue parmi les 10 finalistes en août dernier. Mais le jury européen, qui s'est réuni hier mardi à Helsinki a choisi Göteborg (Suède) et Malaga (Espagne). Ces deux villes lauréates ont été annoncées et ont reçu leur prix aujourd'hui, mercredi 9 octobre à l’occasion du Forum européen du tourisme à Helsinki. Göteborg et Malaga, est-il indiqué, ont impressionné le jury européen non seulement par leurs réalisations exemplaires dans les quatre catégories du concours, mais aussi par leurs programmes d’activités ambitieux qu’elles entendent mettre en œuvre en 2020 et leur capacité à inspirer d’autres villes.

De plus, quatre autres villes ont été récompensées par les Prix européens du tourisme intelligent 2020 pour leurs réalisations dans chacune des catégories du concours : Breda (Pays-Bas) pour l’accessibilité, Göteborg (Suède) pour le développement durable, Ljubljana (Slovénie) pour la numérisation, Karlsruhe (Allemagne) pour l’héritage culturel et la créativité. La Métropole, quant à elle, est donc repartie bredouille.

Au total, 35 villes de 17 États membres de l’Union européenne ont participé au concours et 10 d’entre elles ont été sélectionnées pour présenter leur candidature devant le jury européen. Le concours de la Capitale européenne du tourisme intelligent a pour objectif de promouvoir le tourisme intelligent dans l’Union européenne et encourager le développement d’un tourisme durable et inclusif ainsi que l’échange de pratiques exemplaires. Il récompense les réalisations exceptionnelles de certaines villes européennes en tant que destinations touristiques, et ce dans quatre catégories spécifiques : l’accessibilité, le développement durable, la numérisation ainsi que l’héritage culturel et la créativité.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011