ShareThis

Carros : Arkopharma distingué pour sa fulgurante transformation

Décerné mercredi soir à Paris, le Prix des Bonnes Pratiques (catégorie ETI) vient récompenser Arkopharma, le plus important site de phytothérapie d'Europe, pour sa démarche d'amélioration continue lancée suite à sa reprise par un fonds d'investissement en 2014. Un ingénieux processus de restructuration qui a permis de relocaliser l'ensemble de la production à Carros.

Une belle distinction pour Arkopharma à Carros qui a remporté cette semaine le Prix des Bonnes Pratiques (catégorie ETI), prix décerné par le MEDEF avec France Qualité et la Direction générale des entreprises pour sensibiliser les entreprises aux enjeux et aux méthodes de l’excellence opérationnelle ainsi qu'aux démarches de qualité. Suivant les différentes catégories douze prix ont été remis mercredi soir à Paris pour cette 26ème édition, dont un également à une start-up de l'énergie renouvelable de la Côte d'Azur : Mini Green Power à Hyères qui, avec ses mini centrales écologiques, a joué la carte de l'entreprise libérée. (Photo crédit Jeux d'Images Production : un des labos de production d'Arkopharma à Carros).

En 2014, "toutes les composantes d’une bonne crise interne sont réunies..."

Ce qui a valu ce prix à Arkopharma ? C'est que, pour devenir en 4 ans le plus important site de phytothérapie d’Europe, l'entreprise a fait la chasse à la complexité et a investi 25 M€ en écoutant les recommandations de ses collaborateurs. A l’été 2014, Arkopharma est une entreprise familiale de 32 ans lorsqu’elle est cédée à un fonds d’investissement. La nouvelle équipe dirigeante -dont la majorité a été renouvelée -décide d’engager la société dans un grand processus de restructuration pour relocaliser l’ensemble de la production à Carros et en faire le site unique d’expertise d’Arkopharma. "Toutes les composantes d’une bonne crise interne sont réunies... " soulignent les organisateurs du prix.

Pour faire de ce changement une opportunité et remporter l’adhésion des collaborateurs, la direction mise alors sur le management participatif : les opérateurs sont consultés pour repenser eux-mêmes leurs ateliers de production. Une démarche plus longue que si Arkopharma avait fait appel à une société externe spécialisée, mais la direction juge que le nouveau fonctionnement sera mieux ancré s’il est décidé en interne

En 4 ans, 25 M€ sont investis sur le site

Pendant 4 ans, 25 M€ sont investis sur le site. Des investissements répartis entre des locaux et équipements dédiés au personnel (vestiaires, salles de pause, zones de pique-nique, salles de sport, parking...) pour simplifier et améliorer le quotidien des équipes; dans l'ergonomie et la sécurité, pour améliorer les conditions de travail et la performance; dans les évolutions technologiques. Sur ce dernier point, Arkopharma développe et fait breveter en 2016 une machine d’extraction des plantes par ultrason, une innovation qu’elle est seule à maîtriser.

Plusieurs éléments de la démarche ont aussi été appréciés. Ainsi celle qui consiste à dire qu'Un problème est une bonne nouvelle! et à faire en sorte que les collaborateurs signalent toutes les difficultés. Concrètement, tous les matins, une Animation à Intervalles Courts a lieu dans chaque atelier avec les opérateurs de terrain, où l’on questionne les problèmes de la veille liés à la Sécurité, la Qualité et au Fonctionnement. Une initiative qui vient à l’encontre de la culture française : ici, c’est cacher l’erreur qui est sanctionné.

95% de la production relocalisée à Carros

Le résultat ? Ces investissements et ce nouveau fonctionnement ont permis de relocaliser 95% de la production (70% en 2014). Désormais, il est économiquement plus intéressant de concevoir, produire et expédier les produits depuis Carros, qui est devenu le plus important site de phytothérapie d’Europe avec ses 1,2 milliards de gélules et compléments alimentaires produits chaque année.

En 2 ans, les "avis qualité" sont divisés par 2 (problèmes détectés sur la chaîne de production). En 2018, plus de 80% des clients sont livrés "on time, in full" : à temps et en quantité désirée, contre environ 34% en 2014. Toujours en 2018, Arkopharma renouvelle l'ensemble de ses certifications : BPF pharmaceutique, ISO22000, ISO13485, BIO.

Autres chiffres significatifs et positifs de cette transformation : ceux des accidents de travail, du taux de satisfaction et de l'absentéisme. En 4 ans, Arkopharma enregistre 2 fois moins d’accidents du travail (60 vs 120), avec, pour la première fois en 2018, moins d’accidents dans l’usine que sur la route (mais une formation à la conduite est d’ores et déjà prévue). En 3 ans, le taux de satisfaction des collaborateurs passe de 70 à 90%, selon l’enquête interne sur la Qualité de Vie au Travail (QVT) réalisée chaque année. L’absentéisme dû à la maladie, qui était historiquement à 5,5%, passe sous la barre des 4%, mais surtout, n’augmente pas sous la pression des changements entrepris.

"Arkopharma a réalisé sa mue en seulement 4 ans"

"Si l’on évoque souvent le chiffre de 10 ans pour la mise en place d’une démarche d’amélioration continue, Arkopharma a réalisé sa mue en seulement 4 ans" conclut le jury du prix. Aujourd’hui, pour le laboratoire de Carros, l’objectif est de déployer cette démarche aux autres fonctions de l’entreprise (marketing, R&D, finances, commerce...). Un projet a déjà été enclenché dans ce sens avec la R&D pour intégrer les contraintes de l’usine dès la genèse du produit, afin d’éviter des aller-retours. Arkopharma compte en tout cas bien poursuivre sa mue haute qualité !

Arkopharma en quelques chiffres

Le laboratoire pharmaceutique spécialisé en phytothérapie de Carros a un effectif de 1.200 collaborateurs, un CA 2018 de 200 millions € réalisé à 50% à l’export.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011