ShareThis

Ce sont les trois lauréates des 1ers Trophées Women in Tech Sud

Karima Boudaoud (I3S) au titre des chercheuses, Stéphanie Lavignasse (Thales Sophia) catégorie salariées et Laurie Giuggiola (Altgr) catégorie start-up sont les trois premières lauréates des Trophées Women in Tech Sud décernés au palais des festivals de Cannes.

Salle comble pour ces premiers Trophées Women in Tech remis récemment au palais des festivals de Cannes. Organisés par le collectif de femmes techniques WHAT06 (Women Hackers Action Tank 06), avec le soutien de la French Tech Côte d'Azur, ils ont mis en lumière trois femmes au parcours exceptionnel dans des domaines techniques où la mixité doit encore progresser. Karima Boudaoud (I3S) au titre des chercheuses, Stéphanie Lavignasse (Thales Sophia) catégorie salariées et Laurie Giuggiola (Altgr) catégorie start-up, sont ainsi les premières lauréates de ces trophées qui visent à distinguer les femmes travaillant dans la technologie en Région Sud et Monaco. (Photo DR : de gauche à droite, Karima, Stéphanie et Laurie).

A noter la qualité non seulement de ces trois lauréates, mais également de l'ensemble des nominées (cinq pour chacune des trois catégories -chercheuses, startuppeuse et employées) qui sont autant de modèles de réussite et d'encouragement à une plus grande mixité dans les domaines techniques. Prochain rendez-vous WHAT06 et de #WomenInTech les 15 et 16 novembre pour un hackathon GreenTech à Skema Business School !

Flash sur les trois lauréates

Lauréate Catégorie Chercheuse : Karima Boudaoud. Maître de conférences, Chercheuse au laboratoire I3S, (Informatique, Signaux et Systèmes) de l'Université Côte d'Azur. Karima a fait ses études d'ingénieur à Alger puis un doctorat à l'EPFL (Lausanne) avant de devenir maître de conférences à l'Université Nice Sophia-Antipolis.

Un drame familial a forgé sa volonté très forte d'aider les femmes, et l'a poussée à orienter ses recherches vers la sécurité et la protection des données personnelles. Elle a confié n'avoir jamais reçu de Prix auparavant, c'est désormais chose faite.

Lauréate Catégorie Salariée : Stéphanie Lavignasse, Responsable Technique des Offres, Domaine Sous-Marins, chez Thales à Sophia Antipolis. Après l’obtention de son diplôme d’ingénieur, Stéphanie a développé des applications Web dans une startup, travaillé pour Schneider Electric sur de la gestion d’automates puis chez Thales Safare Pons au développement de simulateurs d’entrainement sonar.

Depuis 2015, elle travaille chez Thales Defence Mission Systems (TDMS). Stéphanie est très engagée pour la cause des femmes et fait partie de plusieurs collectifs qui œuvrent pour la mixité en milieu professionnel.

Lauréate Catégorie Startupeuse : Laurie Giuggiola, présidente de la startup Altgr. Laurie a commencé par un cursus de droit fiscal à l'université d'Aix Marseille. Elle a ensuite travaillé pour AXA puis en business development chez Data Lab Ocean Data. Elle créé AltGr en 2018 à Aix en Provence, une start-up qui se charge d'automatiser la Data Science par le biais d'un moteur mathématique afin de la rendre accessible aux PME et ETI.

Pour Laurie, il faut désacraliser le mot ''scientifique''. Tout le monde peut avoir accès à la Science avec du travail et de l'envie. Elle en donne un bel exemple.

Candidates, jury, organisateurs sont montés sur la scène.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011