ShareThis

Chaîne de l'innovation créative : Cannes dévoile sa stratégie

En plein Festival du Film, Cannes a présenté sa stratégie de développement dans le domaine de l'innovation créative (cinéma, écritures, jeux vidéo, médias, etc) : aménagement d'un vaste studio "Cannes on Air" doté de tous les outils de création et de production pour les métiers de l'image, du son et des nouveaux médias.Un équipement en cohérence avec le Campus universitaire et la Cité des Entreprises qui se dessinent sur le site de la Bastide Rouge à Cannes La Bocca.

Cannes a profité du Festival du Film et de la présence des professionnels du cinéma venus du monde entier pour faire avancer un des projets qui lui tient beaucoup à cœur : le développement d'une filière audiovisuelle. Premier événement dans cette ligne : la présentation de la stratégie globale de développement qu'a assurée lundi David Lisnard, maire, avec la présentation de l’Avant-garde, un studio de création graphique, d’imagerie numérique et de post-production. Créé en centre-ville, il s'agit d'un pôle créatif qui offrira tous les outils de création et de production indispensables à l’accueil des professionnels des métiers de l’image, du son et des nouveaux médias.

Ce studio apparait comme remarquablement équipé. Situé à 600 mètres environ du Palais des Festivals, dans un bâtiment réhabilité (voir ci-dessus la photo Ville de Cannes d'un dessin de sa façade) il regroupera sur 1.100 m2 des postes de travail en "open space" pour animateurs, développeurs, story-boarders, graphistes et dessinateurs ainsi que tous les outils qui rentrent dans la chaîne de production : auditorium de doublage, plateau régie d'effets spéciaux, data center, etc.. Un super instruments de travail qui représente un investissement de 7 M€. Son ouverture est prévue à la rentrée 2019 après 15 mois de travaux. Il viendra s'insérer aux côtés du Technopôle de l’image et de l’économie créative à Bastide Rouge.

C'est dans ce contexte en effet que Cannes On Air prend tout son sens. A Cannes La Bocca, sur le site de la Bastide Rouge, commencent déjà à se dessiner un Campus universitaire et une cité des entreprises tandis que doit être construit un cinéma multiplexe. Le Campus offrira des formations innovantes autour des nouveaux médias et des nouvelles écritures. Il devrait réunir en tout un millier d'étudiants autour de ces formations débouchant sur les métiers de demain.

La cité des entreprises conçue comme étant l'ultime maillon de la "chaîne de l'innovation" créative (cinéma, écritures, jeux vidéo, médias, etc) se trouvera en cohérence avec cette dynamique universitaire. Fin 2019, avec la livraison de la Cité des entreprises qui succèdera à celle de l’université, il est attendu de cette démarche volontariste un essor nouveau de l'emploi local.

La salle de bruitage de Cannes On Air (Photo Ville de Cannes).

Remises de diplômes de l'Institut du Storytelling et convention avec l'Institut National de l'Audiovisuel

Deux autres événements autour de l'innovation créative et de la filière audiovisuelle que veut bâtir Cannes ont également eu lieu cette semaine. Ainsi, jeudi s'est tenue la cérémonie de remise des diplômes aux étudiants de la première promotion de l'Institut du Storytelling de Cannes. Monté en partenariat avec la Mairie de Cannes, l’Université Côte d’Azur, l’University of California Los Angeles - School of Theater Film and Television, Vivendi/Canal+ et le Festival de Cannes cet institut est une formation à l’écriture de long-métrage qui s’inscrit dans le cadre du futur pôle universitaire cannois.

D'une durée de six semaines, ce programme universitaire international d’excellence de niveau master a débuté le 9 avril 2018 pour s’achever durant le Festival de Cannes. Les huit étudiants français et américains de l’Institut du Storytelling ont ainsi reçu leurs diplômes des  mains de David Lisnard, maire de Cannes; Jean-Marc Gambaudo, président de l’Université Côte d’Azur ;Teri Schwartz, doyenne de l’University of California Los Angeles, School of Theater, Film and Television ; Frank Cadoret, directeur de Vivendi/Canal+ ; Amandine Maudet, directrice du développement des contenus Vivendi/Canal+.

Une convention de partenaria avec l'INA

La Mairie de Cannes et l’INA ont signé hier jeudi leur première convention de partenariat pour promouvoir la création et la production audiovisuelles. C'est là aussi une nouvelle étape qualifiée de décisive pour le campus universitaire de Cannes. Signée par David Lisnard, Maire de Cannes, et Laurent Vallet, Pdg de l’Institut national de l’audiovisuel (INA), cette convention-cadre pour les trois prochaines années vise à soutenir et promouvoir le patrimoine et la création audiovisuels auprès de l’ensemble des Cannois.

L’Institut dispensera, dès l’été 2018, au sein du pôle universitaire cannois, en partenariat avec l’Université Côte d’Azur (UCA), deux formations professionnelles autour de la réalité virtuelle, de l’écriture et la narration interactive. Il s’agira, d’une part, et c’est une première en Europe, d’une formation de showrunner dans le domaine de la production de séries et, d’autre part, d’une formation dans la création d’images 360 et de réalité virtuelle. La qualité des enseignements proposés sur le campus universitaire cannois sera ainsi enrichie grâce à la participation de l’INA, en complément des partenariats déjà établis notamment avec l’UCA et l’UCLA TFT (University of California Los Angeles, School of Theater, Film and Television.

.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011