ShareThis

Chômage 06 : +0,2 % en décembre et +0,7% sur l'année 2017

Le chômage reste toujours sur une tendance à la hausse dans les Alpes-Maritimes, contrairement à une très légère décrue au niveau national. Selon les chiffres publiés ce soir par Pôle Emploi, le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A (sans activité) dans le 06 a augmenté de 0,2% en décembre par rapport à novembre et de 0,7% sur l'ensemble de l'année 2017 avec un total de 70.790 personnes. Si l'on tient compte des trois catégories, les résultats sont encore moins encourageants : + 0,1% sur un mois, + 0,5 % sur trois mois et surtout + 3,5% sur un an.

Pas de changement de tendance pour le chômage dans les Alpes-Maritimes. Les chiffres de décembre, dévoilés aujourd'hui mercredi à 18 heures par Pôle Emploi, restent à la hausse, faiblement certes, mais toujours sans inversion de la courbe. Avec 70.790 personnes tenues de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A), le chômage azuréen progresse de 0,2% sur un mois, de 0,5% sur trois mois (+350 personnes) et de 0,7% sur un an. Si l'on considère les trois catégories A, B, C qui incluent les personnes sans activité et celles qui n'ont eu qu'une activité réduite, là aussi la tendance reste à la hausse : + 0,1% sur un mois, + 0,5 % sur trois mois et surtout + 3,5% sur un an.

Sur le graphique ci-dessus du chômage azuréen, qui va de décembre 2007 à décembre 2017, on constatera pour la catégorie A, un plateau depuis décembre 2015, tandis que la montée se poursuit si l'on tient compte de l'ensemble des catégories A, B et C.

Des chiffres qui, à peu de choses près, sont pour décembre 2017 ceux de la PACA : pour la catégorie A sans activité, + 0,1% sur un mois, stable sur 3 mois et + 0,8% sur un an; pour les trois catégories confondues, + 0,1% sur un mois, +0,4% sur trois mois et là aussi un +3,9% sur un an.

Au niveau national, les chiffres révèlent une très légère baisse du chômage sur un mois : avec 3.451.400 inscrits dans cette catégorie fin décembre, ce sont 2.700 chômeurs de catégorie A en moins sur un mois (-0,1%) et, chiffre plus significatif, 15.700 de moins sur l'année (-0,5%). Un résultat bien moins bon qu'en 2016 où le reflux avait été de 107.000 chômeurs de catégorie A, reflux quelque peu faussé par le plan "500.000" formations supplémentaires de chômeurs lancé alors par l'ancien président.

Les résultats sont d'autre part moins encourageants si l'on tient compte des trois catégories A, B et C : quasi stabilité en décembre, avec 900 personnes supplémentaires, à 5.612.300 en France métropolitaine, et progression de 2,7% sur un an. A noter enfin que c'est la dernière fois que sont publiés des chiffres mensuels pour le chômage. Les statistiques seront désormais distillées de manière trimestrielle pour mieux dessiner les tendances a-t-il été expliqué.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011