ShareThis

Circuit Paul Ricard au Castellet : le retour du Grand Prix de France

Un événement qui sera fêté dimanche au Castellet sur un circuit Paul Ricard réaménagé : le retour du Grand Prix de France après dix ans d'absence.

Le grand retour pour le Grand Prix de France qui se disputera dimanche 24 juin sur le circuit du Castellet. Pour des considérations économiques, la France avait perdu voilà 10 ans son Grand Prix. "Une véritable humiliation", "une aberration" pour Christian Estrosi. Ancien président de la Région, l'actuel président de la Métropole Nice Côte d'Azur, n'a pas oublié qu'ii fut quadruple champion de France de moto dans les années 1970. La Région Provence Côte d'Azur n'a eu aussi de cesse de voir revenir ce Grand Prix en France. 

Ce retour dans le calendrier du Championnat du monde de Formule 1 apparaisait d'autant plus légitime qu'historiquement cette épreuve occupe une place particulière dans l’histoire du sport automobile. La France en effet est la nation qui a inventé le concept de Grand Prix en 1906. Evidemment la formule était à l'époque différente de celle d'aujourd'hui mais c'est sur cette base que le Championnat du monde de Formule 1 a été fondé en 1950. Retour donc en fanfare sur le Circuit Paul Ricard réaménagé.

Une équipe pluridisciplinaire s’est penchée sur le tracé en collaboration avec la FIA et la FOM. Des études et des simulations ont été menées. Il s’est agi d’adapter le circuit à ce qu’est la Formule 1, d’en faire un écrin technique et sportif dans lequel les pilotes puissent exprimer de belles choses. Développant 5,8 km, le tracé du Circuit Paul Ricard est l’un des plus longs proposé au calendrier. Comme à Spa-Francorchamps ou Silverstone, cette longueur supérieure à la moyenne se veut aussi un gage de variété, de plaisir et de spectacle pour les pilotes comme pour les fans.

Un circuit que les pilotes ont découvert à partir d'hier jeudi tandis que le portes étaient ouvertes aux jeunes de la région. Près de 10.000 écoliers, collégiens et lycéens ont été invités à découvrir en avant-première le Grand Prix de France de Formule 1 et ses coulisses tandis qu'en fin d'après-midi, les spectateurs privilégiés ont pu visier en avant-première le Circuit et les tribunes, et surtout participer au Pitlane Walk ainsi qu’à la séance de dédicaces exceptionnelle avec les pilotes !

Concernant les écuries, étant donné qu’aucun Grand Prix n’a encore été disputé sur le Circuit Paul Ricard dans la configuration retenue pour dimanche, elles abordent cette huitième manche de la saison en partant d’une feuille blanche. Dès lors, la préparation des réglages de la voiture s’en trouve considérablement compliquée et les équipes doivent faire travailler leurs puissants outils de simulation pour anticiper les 5,842 km du circuit et les 15 virages qui le composent. Concernant les retombées touristiques pour la région qui a beaucoup investi dans ce retour du Grand Prix, elles ont été évaluées de l'ordre de 70 M€. Mais pour l'heure, après Monaco fin mai, place à une nouvelle grande compétition automobiles aux portes de la Côte d'Azur.

  • Tarif d'entrée par personne : vendredi : 85€; samedi : 95€ et dimanche 120€.
  • www.gpfrance.com

Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011