ShareThis

Claire Béhar, directrice générale du CRT CÔTE D’AZUR FRANCE

Un nouveau directeur, ou plutôt une directrice générale à la tête du CRT, le Comité Régional du Tourisme CÔTE d’AZUR France : Claire Béhar, dont l'arrivée vient d'être annoncée par Charles-Ange Ginesy, président du Département et David Lisnard, président du CRT. Un poste stratégique quand on considère l'importance du tourisme dans l'économie des Alpes-Maritimes. Claire Béhar, à ce poste, remplace Eric Doré, qui avait pris ses fonctions en avril 2012 et était parti en octobre 2018 pour la ville de Cannes en tant que chef de cabinet.

Docteur en Sciences Economiques de l’Université de Nice-Sophia Antipolis, la nouvelle directrice du tourisme azuréen a toujours été impliquée dans les stratégies de développement du territoire, souligne le CRT. En tant qu’ingénieur, de 2003 à 2009, au sein du CNRS, de Telecom Valley puis du Syndicat Sophia Alpes-Maritimes, elle mène de nombreuses missions de valorisation des compétences locales. En 2009, elle intègre le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes et contribue aux projets départementaux (création du campus SophiaTech notamment). Ensuite, en tant que chef du service Europe et Tourisme, elle met en œuvre des missions d’ingénierie pour le développement de la mobilité douce et touristique ou encore le déploiement de chartes d’accueils touristiques.

Elle impulse également et pilote des projets européens au bénéfice du tourisme, participe au plan de relance de la destination suite à l’attentat du 14 juillet 2016, co-conçoit et coordonne des événements d’emblée d’envergure européenne dont le 1er Festival des Jardins de la Côte d’Azur, et co-pilote avec les équipes du CRT CÔTE d’AZUR FRANCE les Clusters Sport & Tourisme puis Culture & Tourisme. Elle est nommée, en 2018, Directrice adjointe à l’attractivité territoriale.

Désormais à la tête du CRT, elle devra mettre en œuvre en 2019 un plan de croissance, de conquête et de séduction fondé sur l’expérience, le partage, le rayonnement et l’appartenance CÔTE D’AZUR France. Ce plan de croissance est appuyé par l’animation des clusters "Sport et Tourisme", "MICE" et du nouveau cluster "Culture et tourisme" afin de développer ce segment identitaire de la Côte d’Azur et de nouvelles offres touristiques.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011