ShareThis

Conférence à Nice : "Le (pseudo) paradoxe des jumeaux"

"Le (pseudo) paradoxe des jumeaux" : c'est le thème que traitera Jean-Marc Lévy-Leblond, Professeur émérite de l'Université de Nice, essayiste, Directeur de la revue Alliage, lors de la conférence grand public qu'organise la section Côte d'Azur de la Société Française de Physique, jeudi 13 février, 18h00, à l'Université Nice Sophia Antipolis, Campus Valrose, Amphithéâtre de Biologie. Entrée libre.

Rien n’illustre mieux le bouleversement des conceptions de l’espace-temps provoqué par la relativité einsteinienne que le "paradoxe des jumeaux" attribué à Langevin (mais dont l’histoire, qu’on rappellera, est un peu plus complexe). Soient deux jumeaux, Géo le sédentaire et Stella la voyageuse céleste. Pendant que Géo reste tranquillement sur Terre, Stella s’embarque pour Tau Ceti, étoile située à 12 années-lumière. La vitesse de sa fusée est telle que le voyage aller-retour dure 26 ans — pour Géo ! Mais quand Stella revient sur Terre, elle n'a vieilli que de 10 ans…

Comment cette différence d’âge est-elle compatible avec l’idée même de relativité des mouvements ? L’effet est pourtant bien réel, comme nombre d’expériences le prouvent désormais. On tentera d’expliquer simplement ce pseudo-paradoxe, moins étrange et plus intéressant finalement qu’il ne pourrait sembler. Seront aussi proposées quelques variantes originales du scénario initial qui permettent d’éclairer le phénomène.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011