ShareThis

Day One à Monaco : première édition pour un "Davos du Numérique"

Sommet international autour du développement digital global, Day One, les 29 et 30 novembre au Grimaldi Forum, a cherché à réunir les décideurs, leaders visionnaires et représentants d'organisations de haut niveau de 12 pays pour relever le défi de la révolution technologique : construire un âge digital juste et inclusif.

La naissance d'un futur "Davos du numérique" à Monaco ? La première édition de Day One, sommet international autour du développement digital global les 29 et 30 novembre au Grimaldi Forum ne manque pas d'ambitions. Initié par Denis Jacquet, président de "Parrainer la Croissance", co-fondateur de l'observatoire de l'Ubérisation, Day One se présente comme un mouvement international unique destiné "à prendre des décisions mondiales concernant l'impact des technologies sur le monde, sur les organisations et sur les hommes".

D'où la volonté, dès la première édition de réunir à la fois des décideurs, des leaders visionnaires, des représentants d'organisations de haut niveau qui ont développé une vision de la nouvelle société qui s'annonce. Il y en a parmi les intervenants. Quelques noms : Axelle Lemaire, l'ancienne ministre du numérique, Isabelle Kocher, DG d'Engie, Dominique Calmels, co-fondateur de l'Institut Sapiens à Strasbourg, John Fallon, DG de l'éditeur Pearson, les DG du Groupe La Poste, Oui Sncf, des directeurs opérationnels d'Uber, d'airbnb, du design de l'innovation d'IBM, etc.

Autant de décideurs qui souhaitent avoir un impact positif sur le monde de demain et de traduire les évolutions technologiques en bénéfices réels pour l’humanité, en développant et investissant dans des solutions concrètes. Le constat, tout le monde peut le faire aujourd'hui. Les technologies du digital sont en train de transformer en profondeur les sociétés et les individus, leur offrant des pouvoirs sans précédents, mais également de nouvelles vulnérabilités. Le rythme de ce changement s’accélère et débloque également de nouvelles opportunités de croissance.

Mais comment réussir à construire un âge digital juste et inclusif ? Pour répondre à cette question, 80 orateurs animeront les sessions de débats, interventions et keynotes. Futur de l’emploi, accès à la santé à l’ère digitale, Data et confiance, mise en place d’un système alimentaire universel et durable, villes et territoires du futur, état des lieux de l’énergie à l’ère du digital : ce sont là autant de sujets d'interrogation très actuels qui seront débattus. Au total, pendant deux jours, 1.000 décideurs sont attendus pour y réfléchir et relever le grand défi d'aujourd'hui : forger une vision du monde digital de demain ne laissant personne de côté et conservant l’humain en référence. 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011