ShareThis

E-Heath World à Monaco : défis et promesses de la santé connectée

Sous le nom d'e-Heath World, la troisième édition de Connected Heath affiche ses ambitions les 1er et 2 juin à Monaco. Elle réunit plus de 400 professionnels qualifiés de la e-santé sur les thèmes les plus innovants : organes de synthèse, beauté connectée, e-santé pour les pharmaciens, robots, blockchain, Réalité Virtuelle, biomatériaux au service de l’humain, mais aussi cyber-menaces et bioéthique de l'e-santé.

Après deux éditions sous le nom de Connected Health, le salon monégasque dédié à la santé connectée revient pour une troisième édition dans la Principauté sous le nom E-Health World. Une édition 2017 qui affiche de nouvelles ambitions et une nouvelle stratégie et se tient les 1er et 2 juin au Fairmont Hotel. Pendant deux jours, plus de 400 professionnels qualifiés de la e-santé échangeront sur les thèmes innovants et parfois brûlants de la révolution de l'e-santé : les organes de synthèse, la beauté connectée, l’e-santé pour les pharmaciens, les robots, la blockchain, la Réalité Virtuelle, les biomatériaux au service de l’humain…

e-HealthWorld 2017 accueille Le Technion

Evénement également, le e-HealthWorld 2017 qui est présidé par Israël Nisand, Président du Forum Européen de Bioéthique de Strasbourg et Professeur de gynécologie obstétrique à la faculté de médecine de Strasbourg, accueillera Le Technion. L'Institut israélien de technologie (Israel Institute of Technology) est un institut de recherche et une université publique à Haïfa, en Israël, spécialisé dans les domaines de la science et de la technologie. Plus ancienne institution universitaire d’Israël, le Technion est réputé pour son entrepreneuriat : les étudiants et membres du corps professoral fondent en moyenne 80 entreprises dans les nouvelles technologies chaque année. Le MIT a d'ailleurs classé le Technion comme la sixième université dans le monde pour son écosystème d’innovation tandis que le corps professoral comprend trois des six Israéliens lauréats du prix Nobel de chimie.

Au programme : biomatériaux, impression 3D au service de l'humain, traitements d'avenir...

Plusieurs grands débats sont au programme du salon monégasque : la création de tissus, les biomatériaux au service de l’humain- Impression 3D, 4D; la beauté connectée en partenariat avec l’Oréal et la Samcep; le patient connecté: les organes de synthèse; l’intelligence artificielle au service de la médecine; l’homme augmenté, les robots; la Simulation, les Serious Games, la Réalité virtuelle et l’impression 3D pour Apprendre, Enseigner, Opérer. Il est prévu également des ateliers (Blockchains, Business et économie en e-santé, e-santé en Afrique…) ainsi que des conférences.

A noter parmi les intervenants la participation de quelques chercheurs et spécialistes azuréens comme Nicolas Ayache d'Inria, Patrick Malléa (Accelis), Sophie Morgenstern (Métropole Nice Côte d'Azur), Frédéric Dayan, fondateur de la start-up Exact Cure ou encore Loick Menvielle (PhD, EDHEC Business School sur les communautés de patients), Bertrand Monnet (Criminal Risk Management Chairs EDHEC Business School sur les cyber-menaces dans l’industrie de la santé), Yannick Quentel, Monaco Cote d’Azur Business Hub... Preuve que sur ce créneau d'avenir la Côte d'Azur ne manque pas de compétences.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011