ShareThis

Européennes : les réactions politiques locales

- LREM 06. "Seule force progressiste en présence, face à la chute des Républicains, La République En Marche ! se place comme l’adversaire et le rempart face à la montée des nationalistes", souligne LREM dans un communiqué transmis par son référent azuréen Enis Sliti. Et de rappeler son score de 21,59% dans les Alpes-Maritimes. "Ce score est quasi-équivalent à Nice où la liste Renaissance affiche un score de 21,83% pour 21 699 voix. A Antibes et Cannes, la liste Renaissance fait mieux avec respectivement 24,50% et 25,04% des voix."

"Dans plusieurs communes du département, La République En Marche ! s’affirme comme la première force politique devant le Rassemblement National. A Biot, la liste Renaissance arrive en tête avec 28,89% des voix, à Mougins avec 26,86%, Valbonne 26,58% et à Vence avec 24,55%. Dans la région Sud, la liste Renaissance a obtenu le plus de voix dans le département des Alpes-Maritimes : 21,59% contre 19,94¨% pour les Alpes-de-Haute-Provence, 20,91% pour les Hautes-Alpes, 19,69% pour les Bouches-du-Rhône, 19,24% pour le Vaucluse et 20,89 pour le Var. "

- PS 06. Premier secrétaire, Xavier Garcia, regrette à l'échelon européen, l'échec des sociaux-démocrates. Mais pour lui le PS a pu survivre, note-t-il dans un communiqué. "Au niveau national, il y a des grands perdants. En premier lieu, ce sont les Républicains qui s'effondrent et n'ont aucune possibilité d'alliance, si ce n'est avec En Marche. L'autre grand perdant est JL Mélenchon. Sa stratégie de rupture et sa violence verbale ont été sanctionnées par un effondrement qui rend de nouveau possible une union de la gauche.

Les gagnants sont également faciles à identifier : le RN bien sûr, qui remporte son duel annoncé avec le parti présidentiel, et Les Verts qui réalisent comme partout en Europe un très bon score. Je classerais également LREM dans le cas des gagnants. Emmanuel Macron a réussi à installer sa stratégie, celle d'un mano a mano avec le RN, et même s'il l'a perdu, LREM résiste bien pour un parti au pouvoir, il faut avoir l'honnêteté de l'admettre. Enfin, il y a un survivant : le Parti socialiste."


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011