ShareThis

Ferroviaire : Cannes satisfait de la confirmation de la Ligne Nouvelle

Le Conseil d’Orientation et des Infrastructures (COI), chargé d’émettre des préconisations sur les grandes infrastructures ferroviaires à venir, vient de remettre son rapport à la Ministre des Transports. Il confirme la création d’une Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur (LNPCA) et, d’autre part valide le site de la Bocca à Cannes pour la création d’une gare TGV/TER à l’ouest des Alpes-Maritimes.

Le projet ferroviaire Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur se poursuit : c'est ce que la mairie de Cannes retient du Rapport du Conseil d'Orientation et des Infrastructures dont les conclusions ont été rendues en fin de semaine dernière. Le maire, David Lisnard, salue aussi non seulement cette confirmation de la poursuite du projet, mais également la validation du site de la Bocca à Cannes pour la création d’une gare TGV/TER à l’ouest des Alpes-Maritimes. L'idée du site de La Bocca pour cette future gare n'est venue que fin 2016. Proposée par la Mairie de Cannes, elle a progressivement été reconnue comme étant la plus pertinente et légitime pour l’Ouest des Alpes-Maritimes et a fait consensus.

"A l’horizon 2030 selon le calendrier énoncé par le COI, si le gouvernement confirme ces préconisations, Cannes deviendra ainsi l’entrée principale de l’ouest du département pour répondre à une dynamique de flux, source d’expansion économique et touristique", se réjouit la mairie de Cannes. Et de souligner que ce "choix s'inscrit et "se connecte" dans un projet plus global d'aménagements, de restructuration et d’embellissement de l’ouest de Cannes" avec :

  • Le complexe technopolitain "Bastide Rouge" à Cannes la Bocca (comprenant le campus universitaire, la pépinière et la cité des entreprises, un multiplexe cinématographique de douze salles, une connexion au BHNS (Bus à Haut Niveau de Service), à l’autoroute et à un réseau de pistes cyclables) ;
  • La redynamisation de Bocca centre autour de la Place Roubaud avec la création d’un pôle de services au public ;
  • L’extension du BHNS ;
  • La restructuration et le remembrement des secteurs de la Roubine et des Tourrades ainsi que le développement de projets innovants sur la friche AnsaldoBreda ;
  • La mise en valeur du littoral par le projet BoccaCabana.

Seul regret exprimé par la ville : "que le phasage de la LNPCA proposé ne prévoie pas la création de la gare TGV de la Bocca en deux temps avec une première partie en phase 2 en même temps que la création du remisage TER sur le site de Cannes-Marchandises, et une partie en phase 3 en même temps que le tunnel vers Sophia Antipolis". 


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011