ShareThis

Festival Cinéroman à Nice : quand le cinéma rencontre la littérature

A l'occasion du Centenaire des Studios de la Victorine, Nice célèbre les relations intimes entre cinéma et roman. Le Festival Cinéroman, du mercredi 23 au samedi 26 octobre, présentera 20 films tirés de romans en présence de réalisateurs, d'acteurs et d'auteurs. Au programme également des masterclass, des débats, des rencontres, des lectures et un marché professionnel.

Cinéma et roman ont des liens étroits. Ainsi, près de 45% des films sont tirés de romans et ce mouvement s’accentue ces dernières années. Ce sont ces liens que le Festival Cinéroman de Nice, élaboré par Daniel Bernoin, mettra en lumière du 23 au 26 octobre dans trois lieux : le Théâtre de l'Artistique, la cinémathèque de Nice et Pathé Gare du Sud. Sur les quatre jours seront présentés lors de 36 séances, 20 films tirés de romans : huit ont été sélectionnés pour le Prix du meilleur film de l’année adapté d’un roman qui sera remis le samedi avec Frédéric Begbeder à la présidence du jury; 4 sont projetés en avant-première chaque soir du Festival (projections dans les salles de Pathé Gare du Sud) et 8 films cultes, eux aussi tirés de romans, seront présentés à la Cinémathèque.

De plus, tout au long du Festival, des masterclass, des débats, des rencontres, des lectures et un marché professionnel se dérouleront en parallèle au Théâtre de l'Artistique (rue Dubouchage). A noter une solide présence de réalisateurs, acteurs et auteurs pour les projections et master class. Ainsi Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg pour l'avant-première jeudi de leur film "Mon chien stupide". Arnaud Viard et Jean-Paul Rouve, Nicole Garcia, Jean Dujardin, Roman Polanski, Zabou Breitman, Michel Boujenah, Edouard Baer, Philippe Labro… et d'autres sont également attendus lors de ces quatre journées. La cérémonie d’ouverture se tiendra ce mercredi 23 octobre à 19h15 au cinéma Pathé Gare du Sud, en prélude de l’avant-première du film "Mon chien stupide (complet).

C'est à l’occasion du Centenaire des Studios de la Victorine que la Ville de Nice a souhaité créer un festival de cinéma. Une manifestation qui marquera la fin de l’année du Cinéma à Nice, et qui deviendra pérenne venant ainsi ajouter une touche supplémentaire au programme culturel niçois.

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011