ShareThis

Festival d'Art Pyrotechnique de Cannes : six grandes soirées à retenir

Si vous aimez les feux d'artifice majestueux qui embrasent la mer, six dates à retenir pour la Côte d'Azur : ce sont celles du Festival d'Art Pyrotechnique en baie de Cannes : 14, 21 et 29 juillet ainsi que 7, 15 et 24 pour le mois d'août. Cinq concurrents venus d’Europe et d’outre atlantique vont s’affronter pour conquérir l’une des trois distinctions convoitées : Vestale d’Argent (la Vestale d'Or n'étant décernée que tous les quatre ans), Prix du Jury et Prix du public. Chacun ayant à sa disposition 5 barges (une de plus que l'an dernier), une baie, celle de Cannes et tout un ciel d'été. Un jury, présidé cette année par Gérard Louvin, se chargera de décerner les prix, tandis que tout le monde est appelé à voter pour le Prix du public.

Les cinq premières soirées verront ainsi les cinq concurrents, un par soirée avec un thème qu'il a choisi.

Le 14 juillet le ban sera ouvert par l'Allemagne avec Steffes-Ollig sur le thème de l'"Espyranto", combinaison lignuistique des mots Esperanto et Pyrotechnie.

Le 21 juillet, place à l'Italie avec Martarello Group SRL autour des "Stars des Années 70-80" sur des titres de Ghosbusters, Purple rain, We are the world.

Le 29 juillet, l'Autriche entre en baie de Cannes avec Feuerwerke Jost avec là aussi un thème musical : All You Need is Jazz". On passerra à Liza Minelli, Cab Calloway, Aretha Franklin ou encore Gershwin.

Le 7 août, les Suédois de Göteborgs Fyrverkerifabric, ultra médaillés partiront dans des "Rêves méditerranéens". Ce sont ceux des habitants du Nord de l'Europe qui rêvent de la vie au bord de la Méditerranée.

Le 15 août, le sommet de la saison d'été, musique toute encore avec les Américains de Rozzi's famous Fireworks, sur le thème de "American Rhapsody, un voyage culturel des Etats-Unis d'Amérique à travers son patrimoine musical diversifié"

En épilogue, le 24 août, jour anniversaire de la Libération de Cannes en 1944, un 6ème protagoniste, le Français POK E2.0 Lux Factory, fera à son tour parler la poudre, sans enjeu si ce n’est celui de démontrer son talent et de clôturer en beauté ce Festival 2019. A quelques encablures des Iles de Lérins, il peindra le ciel sur le thème du "Masque de fer".


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011