ShareThis

Festival de Cannes : le programme de la Sélection Officielle

Lars von Trier avec Melancholia, Nanni Moretti, les frères Dardenne, Pedro Almodovar parmi les 19 cinéastes de la compétition officielle. Trois films français dans le lot : Pater d'Alain Cavalier, Polisse de Maïwenn, et Apollonide – souvenirs de la maison close du Niçois Bertrand Bonnello. C'est parti pour le 64ème Festival de Cannes du 11 au 22 mai.

Quelque 19 films en compétition officielle (une sélection resserrée) pour un total de 49 longs métrage : le président Gilles Jacob et le délégué général Thierry Frémaux, ont dévoilé ce matin, lors de la traditionnelle conférence de presse à Paris, la programmation du Festival de Cannes 2011. Symbolisée par une très élégante affiche (ci-contre) tirée d'une photo de l'actrice américaine Faye Dunaway prise par Jerry Schatzberg en 1970, cette 64ème édition mettra la Croisette en effervescence du 11 au 22 mai.

Comme d'habitude, beaucoup d'éléments avaient filtré et les pronostics s'étaient multipliés quant à la sélection. Désormais elle est établie et, selon Thierry Frémaux, il ne devrait pas y avoir d'ajout d'ici le clap départ au palais des festivals. Parmi ceux qui avaient été annoncés et qui seront bien de la compétition, Lars von Trier avec son actrice désormais fétiche Charlotte Gainsbourg dans un film catastrophe (Melancholia). Annoncé également les frères Dardenne, des habitués (Le gamin au vélo) ou encore l'Italien Nanni Moretti (Habemus Papam) avec Michel Piccoli en souverain pontife.

Quelques surprises quand même comme le retour de l'Espagnol Pedro Almodovar, lui aussi un habitué, qui sera sur la Croisette avec "La Piel que habito" avec Antonio Banderas. Trois films français seront en compétition : Alain Cavalier avec Pater; l'actrice, scénariste et réalisatrice Maïwenn, pour la première fois à Cannes avec Polisse dont c'est le troisième film derrière la caméra; et le Niçois Bertrand Bonnello. Il avait été déjà sélectionné en 2003 avec Tiresia et qui revient avec "Apollonide – souvenirs de la maison close".

Quant à l'ouverture, hors compétition, elle avait déjà été largement médiatisée : "Midnight in Paris" de Woody Allen avec la présence de Carla Sarkozy, l'épouse du président français. Nicolas Sarkozy de qui il sera fortement question dans un autre film projeté lui aussi hors compétition : "La Conquête" de Xavier Durringer avec Denis Podalydès dans le rôle du président en campagne. Pas sûr que le président ait follement apprécié cette conjonction.

Quelques bonnes surprises à attendre également du côté d'Un certain regard. L'autre section officielle du festival avec un jury présidé par Emir Kusturica, projettera "Restless" de Gus Van Sant, "Les neiges du Kilimandjaro" de Robert Guédiguian.

Voir le programme complet de la Sélection Officielle


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011