ShareThis

Fortes pertes pour NXP Semiconductors, ex belle enseigne de Sophia

De fortes pertes pour NXP Semiconductors, l'une des ex très belles enseignes de Sophia Antipolis. L'ancienne filiale dédiée de Philips Semiconductors, à laquelle appartenait le centre de R&D à Sophia Antipolis (plus de 300 salariés), a annoncé hier une perte de 645 millions de dollars pour le dernier trimestre de son exercice 2008. En terme de chiffre d'affaires la chute est également lourde : -25,6% en glissement annuel à 979 millions de dollars en base comparable.

 

Sur l'année 2008, selon le site Electronique.biz le chiffre d'affaires se trouve en baisse de 13,9%, à 5,443 milliards de dollars avec, une perte nette de 3,6 milliards de dollars.Il est cependant précisé qu'une grande partie de la baisse, pour le chiffre d'affaires, tout comme pour les pertes, est imputable à la déconsolidation des activités sans fil (665 millions de dollars), activités désormais intégrées dans ST-Ericsson, co-entreprise entre STMicroelectronics et le Suédois Ericsson.

 

Le centre de R&D de Sophia, quant à lui, est passé dans l'entité ST-Ericsson pour tout ce qui concerne les fonctions de R&D liées au sans fil mobile, soit la grande majorité des effectifs du site, environ 300 personnes sur les 330. En revanche, une trentaine de salariés de Sophia qui travaillaient dans les fonctions support ou d'administration de NXP Semiconductors sont restés dans l'entité NXP et leurs postes ont été supprimés ou sont en cours de suppression.

 


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011