ShareThis

French Tech Côte d'Azur : après le "starter", la couveuse est lancée

Az'UP, co-fondé par Intermade, La French Tech Côte d’Azur et Véolia, vient de lancer la Couveuse. Après son "starter" pour la pré-incubation, il s'agit d'un programme d'accompagnement dédié aux projets d'entrepreneuriat à fort impact social. Permacultive, Potager en ville et A3PR Moulin de Roure bénéficieront au CEEI de Nice, du coup de pouce de la tech.

Mettre la tech au service de l'entrepreneuriat à fort impact social : c'est ce qui est recherché par le programme d'accompagnement la couveuse dont la première promotion, avec trois projets à la clé, vient d'être lancée par Az'UP au CEEI de Nice. Co-fondé par Intermade, La French Tech Côte d’Azur et Véolia, Az'UP n'en est pas à sa première initiative. Dans sa feuille de route "Tech for Good", il vient d'ouvrir le programme de pré-incubation "Le Starter" avec 3 mois de formation et d'accompagnement pour réaliser une étude de faisabilité, construire le business plan, définir une stratégie commerciale.

La couveuse quant à elle, propose un accompagnement d'une durée de neuf mois (renouvelables), avec la possibilité de bénéficier d'un hébergement physique ou juridique au sein de la structure. Les porteurs de projets seront formés dans le domaine du marketing, de la gestion financière ou de la stratégie commerciale… Ils travailleront également en réseau avec des partenaires, des prestataires, des financeurs.

Trois projets qui tiennent de l'Economie Sociale et Solidaire

Les trois projets retenus pour ce lancement (Permacultive, Potager en ville et A3PR Moulin de Roure), on le devine à travers leurs nom, ne sont pas directement rattachés au domaine du numérique, la marque de la French Tech. Mais le numérique peut leur apporter beaucoup. La philosophie d’Az’UP, qui se joue autour de l'ESS 2.0 (Economie sociale et solidaire) est d’accompagner l'entrepreneuriat à impact en soutenant des start-up qui contribuent à relever des défis sociaux et environnementaux.

La French Tech Côte d’Azur dispose d’un vivier de start-up innovantes dans des domaines aussi variés que la fintech, la deeptech, la blockchain, l’intelligence artificielle… Grâce à cela, certains projets du starter ou de la couveuse pourront, en s’inspirant, intégrer le volet numérique. Il s'agit ainsi pour l'association French Tech de contribuer à une croissance qui est portée par les sociétés du numérique mais aussi par des start-up ou des associations qui adressent leurs solutions aux enjeux majeurs dans l’éducation, la santé, l’agriculture, l’économie circulaire ou le vivre ensemble.

Le programme d'incubation est décomposé en trois temps : le Starter, pour prototyper son entreprise en quatre mois, la couveuse pour tester son offre et son marché en neuf mois renouvelables, puis pour consolider son modèle et préparer un changement d'échelle sur douze mois. Comme pour la promotion Starter, une seconde promotion couveuse sera également lancée l’année prochaine pour créer des projets d’utilité sociale. Le programme de formation se déroulera au CEEI Nice Côte d’Azur avec des consultants du tissu local.  

Les trois premiers projets de la couveuse

Trois projets seront accompagnés pendant 12 mois et viennent dessiner la feuille de route Tech for Good de la French Tech Côte d'Azur et de ses partenaires.

Permacultive. En réponse aux crises écologiques actuelles (dérèglement climatique, perte de la biodiversité, perte de la fertilité des sols)ermacultive souhaite permettre former le plus grand nombre et développer des îlots de biodiversité au sein des entreprises pour pouvoir répondre activement à ces problématiques. Depuis 2018 il diffuse, valorise, transmet et enseigne, les éthiques, principes et méthodes de conception en permaculture dans les Alpes-Maritimes. "Nous organisons des Cours Certifiés de Permaculture, des stages pratiques (permacamp), des initiations à la permaculture, des cycles de formation au jardinage écologique, compostage et lombricompostage. Nous avons aussi apporté notre expérience pour de la conception et du conseil en aménagements écologiques pour des projets à destination de particuliers et d’entreprises", précisent les fondateurs.

"Potager en ville" (potagers composteurs autonomes à Nice). Spécialiste de l'agriculture urbaine Potager en ville se positionne comme un acteur incontournable associatif et citoyen en faveur d’un territoire durable résilient et innovant depuis 2016. Ses fondateurs partent du constat que notre territoire et nos villes ne sont pas suffisamment résilientes pour faire face aux risques de rupture des systèmes d’approvisionnement alimentaire. Ils proposent l’agriculture urbaine comme pouvant être une solution contribuant à la durabilité des villes. 

A3PR Moulin de Roure dans l'arrière-Pays Niçois. Il s'agit d'un projet global autour de la réhabilitation d'un moulin à eau à Roure dans l'arrière-pays. Celui-ci est capable de produire de l'huile d'olive et de la farine dans le même moulin. Ce qui est très rare. L’objectif est d’installer un paysan-boulanger dès avril 2020.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011