ShareThis

Fusion Eurobiomed et Cancer-Bio-Santé : bonjour le pôle Grand Sud

Les pôles de compétitivité Eurobiomed (Marseille et Montpellier) et Cancer-Bio-Santé (Toulouse) officialisent leur fusion et donnent naissance à un mégapole santé de taille européenne, dédié à l'innovation médicale, et allant de Toulouse à Nice.

Les pôles de compétitivité santé Eurobiomed et Cancer-Bio-Santé ont officialisé aujourd'hui leur fusion. Elle avait été entérinée lors de l'assemblée générale qui s'était tenue vendredi. Cette fusion donne naissance à un pôle santé de taille européenne dédié à l'innovation médicale. Il couvre tout le grand Sud, de Toulouse à Nice, alliant Région Sud et Occitanie. Les deux pôles ont été créé en 2006. Eurobiomed, avec Marseille et Montpellier réunit deux métropoles phares dans le domaine de la santé avec Marseille plus tournée vers l'immunologie et Montpellier, orienté vers le diagnostic. Toulouse avec Cancer-Bio-Santé travaille sur des thèmes plus transversaux autour de l'oncologie et du vieillissement.

Sur les sept pôles santé en France, Eurobiomed a l'avantage du nombre d’adhérents (250). Avec ce rapprochement du pôle toulousain Cancer Bio Santé, il passe à plus de 360 adhérents, dont près de 300 entreprises dans les filières du médicament, des dispositifs médicaux, de l'e-santé et des activités de service spécialisées dans les soins. L'objectif est d'atteindre les 500 adhérents d'ici 2022 ce qui le placerait dans le top 3 européen.

Les deux pôles avaient déposé leur projet commun le 19 octobre dernier. Il avait été retenu au titre de la phase IV des pôles de compétitivité (2019-2022). Le nouveau mégapôle, qui compte une équipe d'une vingtaine de personnes, sera présidé par Michael Danon, directeur général adjoint du groupe Pierre Fabre. Son activité est organisée autour de quatre orientations : le médicament, les dispositifs médicaux, le diagnostic médical et la e-santé.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011