ShareThis

Galderma Sophia : le "haka" des salariés que Nestlé veut licencier

"Nestlé, c'est fort en chômage", "Nestlé ferme, 550 familles sans abris", "On est tous sacrifiés", "Adieu l'innovation", "Nestlé tue le bassin d'emploi" : c'étaient quelques-uns des messages inscrits sur pancartes et bannières lors de la manifestation qu'ont organisé ce matin, jeudi, à Sophia Antipolis les salariés du plus grand centre de R&D mondial en dermatologie. Un centre dont Galderma, filiale du géant Nestlé, a annoncé en septembre dernier la fermeture à l'horizon 2018. En dépit de la pluie, ils étaient près de 400 salariés de Galderma, la plupart revêtus de leur blouse blanche, à faire part de leur colère et de leur incompréhension face à une décision abrupte.

Comme prévu le cortège s'est formé à 8 heures devant le siège du centre de Galderma pour se rendre au quartier Saint-Philippe. Un parcours émaillé de plusieurs "hakas" spectaculaires, histoire de montrer que les salariés menacés de licenciement sont bien décidés à se battre et à faire valoir leurs droits (Photo ci-dessus, capture d'écran d'une vidéo que Stéphane Gendre a ajouté au journal de Soutien au Personnel de Galderma-Neslté Skin Health). Ces derniers en ont appelé aussi tout au long du parcours au président de la République en scandant des "Macron, on compte sur toi, viens nous voir à Galderma".

Sur ce point, ils ont été pour une part entendus. A la fin de la manifestation qui s'est faite sans incidents, Nathalie Strauss, délégué syndicale Cfdt, a annoncé que les représentants syndicaux du centre sophipolitain seraient reçus par le gouvernement avant la fin du mois. Ils le seront à Bercy au ministère de l'Economie, ainsi qu'au ministère du travail. "C'est bien d'être reçu", a-t-elle souligné très applaudie, "mais j'espère surtout que nous allons être entendus." A suivre.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011