ShareThis

Galderma Sophia : les salariés ripostent sur les réseaux sociaux

"Galderma-Nestlé Skin Health fermera ses portes en sept. 2018. Cette page est donc destinée à apporter votre soutien aux 550 salariés et à leurs familles" : c'est l'un des messages de soutien sur la page Facebook que les salariés de Galderma Sophia ont ouvert. Des soutiens qu'ils ont aussi reçus en masse sur Twitter (#SOS450emplois) et dans une pétition sur Change.org qui approchait ce matin les 10.000 signatures.

Après le choc, la riposte. Le 19 septembre dernier, les salariés de Galderma Sophia, le plus grand centre mondial de recherche en dermatologie, avaient accusé le choc à l'annonce de la fermeture du site à l'horizon de septembre 2018 et la suppression de plus de 400 postes au minimum. Pris totalement à contre-pied par Nestlé Skin Health alors que la veille encore, la direction planifiait des actions dans la durée. Mais aujourd'hui les salariés ont entrepris de se défendre sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter, à partir des hashtags #SOS450emplois ou #Galderma, ils clament leur indignation, ont appelé aux soutiens et apportent une information en continu sur la situation et les réactions. Il est notamment rappelé que la filiale du géant suisse, qui se sépare ainsi de toute sa R&D en France a bénéficié en France de 68 millions d'euros de crédit d'impôt ces trois dernières années... 

Une page Facebook suivie par près de 3.400 personnes

Sur Facebook, une page destinée à recueillir les soutiens aux 550 salariés et à leurs familles a été ouverte. Elle était suivie, toujours suivant les chiffres de ce vendredi matin, par près de 3.400 personnes (voir la page Facebook Soutien au personnel de Galderma Nestlé Skin Health).

Une petitition qui s'envole sur Change.org

Mais la riposte pour l'instant la plus spectaculaire et la plus incisive tient dans la pétition ouverte sur Change.org. Le groupe de soutien Galderma/NSH a ainsi lancé une pétition "Emmanuel Macron: NON à la fermeture du site de Galderma/Nestlé Skin Health de Sophia Antipolis” qui, ce vendredi matin 9 heures, avait déjà recueilli en quelques jours près de 9.300 signatures! Les salariés y expliquent toute l'histoire de Galderma Sophia depuis la naissance en 1981.

Ils rappellent ainsi les fonctions du site spécialisé dans la recherche et présentent toute la richesse des compétences qu'il réunit dans les différents métiers du médicament (pharmaciens, médecins, gestionnaires de projets, biostatisticiens, toxicologues, formulateurs, préparateurs de lots cliniques, rédacteurs scientifiques, gestionnaires et moniteurs des études cliniques, chefs de projet en affaires réglementaires). Un texte clair, précis, qui résume bien toute la situation et le sentiment de trahison qu'ont eu les salariés suite à l'annonce brutale en septembre de la fermeture.

Un appel lancé aux pouvoirs publics au niveau national

Pour eux, la réalité c'est que "le groupe Nestlé sous pression d'actionnaires ultra minoritaires, activistes, afin d'augmenter les dividendes, taille dans les effectifs et les activités périphériques du groupe (dont Galderma)..." Scandalisés par les premières propositions de Nestlé pour des départs négociés, les salariés se sentent aujourd’hui précipités dans une impasse. Et ils en appellent aussi aux pouvoir publics au niveau national pour qu'ils "'se saisissent du dossier, et fassent en sorte que le groupe Nestlé assume ses responsabilités et mette en place des mesures à la hauteur de ses moyens." A suivre.

Aujourd'hui la mariée de Funel est en deuil ! Partagez le deuil en déposant une fleur à ses "pieds", peut on lire en commentaire de cette photo postée sur Twitter


BRAVO MACRON

LA GRANDE FINANCE EN VEUT TOUJOURS PLUS.
1% DES ACTIONNAIRES DE NESTLE FERMENT UN SITE ACHETE EN PARTIE A LOREAL IL Y A PEU. POURQUOI?

Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011