ShareThis

Galileo : l'assistant jardinier de l'espace primé à Sophia

Le projet Garden Dynamics de Frédéric Eichelbrenner et James Basson a remporté le prix 2016 ESNC Alpes maritimes (European Satellite Navigation Competition ex-Galileo Masters) qui a été remis au Business Pole de Sophia Antipolis. Les données très précises du système Galileo, le GPS européen qui a ouvert jeudi ses premiers services, utilisées pour modéliser votre jardin et vous aider à l'aménager.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la Côte d'Azur aura été précurseur dans le domaine des nouveaux services qui pourront être montés avec Galileo, le "GPS européen" de précision. Alors que dans l'espace, date historique, les satellites Galileo ont donné hier jeudi leurs premiers signaux ouvrant à une mise en place de nouveaux services, la région Nice-Sophia Antipolis peut se rappeler qu'elle a été pionnière. Dès 2004, elle s'est positionnée comme la porte d'entrée française des Galileo Masters ,le concours européen d’idées sur les futures applications produits/services de la navigation par satellite. Sur la photo ci-dessus : la remise du prix local ESNC au Business Pôle en présence de Jean-Pierre Mascarelli avec les lauréats de Garden Dynamics, de droite à gauche Frédéric Eichelbrenner et James Basson).

Un rappel qui s'est fait tout naturellement voilà quelques jours au Business Pôle de Sophia Antipolis à l'occasion de la remise du prix local de l'ESNC 2016 (prix de l'European Satellite Navigation Competition, ex Galileo) qui suivait une présentation de l'ESA BIC Sud France, le Business Incubation Centre de l'agence spatiale européenne dont fait partie l'incubateur Paca Est.

Président délégué du SYMISA, Jean-Pierre Mascarelli n'a aussi pas manqué de noter que Sophia Antipolis avait porté pendant plusieurs années l'entrée des Galileo Masters sur le territoire français. Parmi les lauréats au niveau européen, figure d'ailleurs la société azuréenne VuLog, le spécialiste de l'autopartage, couronnée à Munich en 2005. Cette année, c'est le projet Garden Dynamics, d'assistant jardinier de l'espace, qui a remporté le prix ESNC Alpes maritimes. Il est porté par un spécialiste des jardins, le paysagiste James Basson qui pilote une entreprise à Monaco, et un spécialiste des architectures logicielles d’intégration de données géographiques, Frédéric Eichelbrenner. Fondateur d'Ellipso Facto, c'est un ancien de Simulog et Istar, aujourd'hui Airbus Defence and Space, des start-up d'Inria Sophia qui a beaucoup travaillé sur l'intégration et l’analyse de données géographiques.

L'idée est de se servir des mesures très précises de Galileo et de les combiner avec des données existantes comme celles du cadastre, pour créer un modèle numérique d'un terrain à aménager avec tous les renseignements de topographie, d'ensoleillement, de température, de qualité de sol, etc. permettant au client de mieux visualiser les plantations et aménagements possibles et de travailler en relation avec les autres acteurs (architectes paysagistes, jardiniers, pépiniéristes notamment). La société devrait être crée prochainement et bénéficiera de ce beau coup de pouce du concours de l'agence spatiale européenne.


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011