ShareThis

Galileo Master Régional Nice-Sophia: top départ pour la 10ème édition

Positionnée dès le début comme l'une des deux portes d'entrée pour la sélection des projets sur le territoire national, la région de Nice-Sophia Antipolis a pu faire émerger dans ce secteur de l’innovation mobile, aéronautique et spatiale quelques belles start-ups comme VU Log, Robocortex, Quark-up et Whoog, primées lors des précédents Galileo Master. Pour l'édition 2013, les candidatures seront ouvertes dès le 1er avril.

Top départ, lundi 1er avril pour la 10ème édition du concours Galileo Master Régional Nice-Sophia Antipolis, un tremplin pour la création d'entreprises innovantes liées au grand programme Galileo de GPS européen. Une édition 2013 qui sera présentée le 4 avril au Business Pôle de Sophia Antipolis en présence des organisateurs allemands dont Thorsten Rudolph, co-organisateur du concours européen en Allemagne et Directeur d’AZO (Anwendungszentrum GmbH Oberpfaffenhofen), organisation en charge de l’incubateur de l’ESA en Bavière.

Applications satellitaires liées à la Sécurité, Transports Intelligents (ITS) et Téléphonie mobile

L'European Satellite Navigation Competition organisée par l’Allemagne, a été lancée en 2004 sous le nom de Galileo Masters. Elle met en compétition des entreprises, des entrepreneurs, des instituts de recherche, des universités et des particuliers, issus de 23 régions en Europe et dans le monde. Les projets les plus innovants dans le domaine des applications satellitaires liées à la Sécurité, les Transports Intelligents (ITS) et la Téléphonie mobile sont récompensés par une dotation de 20.000 € pour le Grand Prix 2013, une aide financière de près d’1 million d’euros pour les prix régionaux et 7 prix spéciaux.

"Depuis l’origine, la région de Nice-Sophia Antipolis constitue l'une des deux portes d'entrée pour la sélection des projets sur le territoire national", rappelle Jean-Pierre Mascarelli, président de Team Côte d’Azur et vice-président du Conseil Général des Alpes-Maritimes, partenaire historique aux côtés de l’incubateur PACA EST, organisateur du challenge régional. "Cette participation nous permet d’identifier à l’international des créateurs d’entreprises à haut potentiel dans les filières ciblées et de les attirer dans les Alpes-Maritimes".

"L'objectif est de conforter la chaîne de l’innovation mobile, aéronautique et spatiale autour du pôle cannois Thales Alenia Space (2.000 chercheurs et plus de 35.000 emplois en PACA), des incubateurs, des 5 pôles de compétitivité dont les pôles SCS et Pégase ainsi que des acteurs du financement des start-ups. Avec le lancement de 200 satellites commerciaux de télécommunications programmés d’ici 10 ans, c’est l’ouverture à terme d’un marché colossal de 50 milliards de dollars à anticiper dès maintenant !"

A Sophia, VU Log, Robocortex, Quake-up et Whoog parmi les lauréats

Une stratégie qui déjà permis de faire émerger quelques belles start-up azuréennes qui ont été primées lors des précédentes éditions. L’expertise unique déployée dans le domaine de la mobilité par la région Nice-Sophia Antipolis a été distinguée lors des Galileo Masters à l’instar de VU Log, lauréat européen en 2005, pour ses logiciels et services en mobilité urbaine, de Robocortex en 2010 pour son système GNSS avec localisation par vision, de Quake Up en 2011 et de Whoog en 2012 pour sa plateforme communautaire de coordination intelligente, tous trois lauréats régionaux. 

Lors de la conférence de presse de lancement, des témoignages de ces lauréats seront apportés. Ainsi Guerric Faure, dirigeant de la société Whoog, présentera sa plateforme mobile de coordination communautaire en temps réel et sa stratégie de développement. Pierre-Marie Sarant, dirigeant de la société Corisk International, lauréat pour son projet de géolocalisation Quake-Up qui permet d'optimiser la gestion en urgence des secours durant un séisme, apportera son retour d'expérience et expliquera pourquoi il a choisi de développer son entreprise au sein de la technopole sophipolitaine.

Président de l'Incubateur Paca-Est, partenaire puis organisateur du concours depuis 2012, Gérard Giraudon, de son côté, parlera du rôle de l’incubateur auprès de porteurs de projets et fera un focus sur les lauréats européens et régionaux du challenge depuis l’origine et sur les évolutions par projet (impact économique et emplois).

Le calendrier de la compétition 

  • 1er Avril-30 juin 2013 : inscription et dépôt des dossiers de candidature sur le site : www.galileo-masters.eu
  • Juillet-Août 2013 : désignation du lauréat régional par un jury d’experts présidé pour la Région Nice-Sophia Antipolis par Jean-Luc Dardelet, Vice-Président des Affaires Européennes chez Thales Alenia Space
  • Septembre 2013 : désignation du Galileo Master 2013 & prix spéciaux à Munich
  • 5 Novembre 2013 : Cérémonie de remise des prix durant le Salon System de Munich

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011