ShareThis

Géant des mers nouvelle génération, MSC Seaview en escale à Cannes

C'est un méga-paquebot de nouvelle génération que Cannes retrouvera tous les jeudis en escale jusqu'en novembre. Avec 5.300 passagers (plus un équipage de 1.400 personnes), 323 mètres de long, 72 de hauteur, plus de 20 ponts, un design révolutionnaire, le MSC Seaview aligne des aménagements impressionnants : parc aquatique, tyrolienne, ascenseur panoramique, bowling, boutiques, casino, piscine….Enorme et étonnant.

Enorme ! Difficile de ne pas le voir chaque jeudi en baie de Cannes, le MSC Seaview, et de croiser ses passagers en excursion dans le centre-ville ou sur la Croisette. Avec ses 323 mètres de longueur, ses 72 mètres de hauteur (21 ponts au total dont ceux en dessous de la ligne de flottaison !), sa capacité de 5.300 passagers (sans compter 1.400 membres d'équipage), il fait partie des géants des mers. Il en existe une quinzaine dans le monde capable d'emporter ainsi plus de 5.000 passagers. Un village flottant qui a fêté son escale inaugurale à Cannes à mi-mars et qui reviendra chaque jeudi jusqu'en novembre. Au total, 34 escales sont programmées.

Deux tyroliennes pour 120 mètres en vol de mouette!

Pour le Seaview, méga paquebot de nouvelle génération, c'est la première saison en Méditerranée. Mis en service en juin 2018, il a fait ses premières armes en Amérique latine cet hiver et se positionne pour la saison d'été sur la Méditerranée avec des croisières de 7 jours. L'escale inaugurale de mars a donné l'occasion aux professionnels azuréens des croisières de monter à bord et de prendre la mesure et la démesure de ces nouveaux paquebots au design révolutionnaire (tout particulièrement à l'intérieur).

En première impression, c'est un mélange de Disneyland, Aqualand et Center Parc dopé aux technologies Samsung. On retiendra aussi la volonté de permettre aux passagers d'être le plus possible au contact avec la mer. Cela se traduit par une grande majorité de cabines (76%) avec hublot ou terrasse sur mer, par une promenade qui fait le tour du navire offrant une vue à 360°, par des ascenseurs panoramiques impressionnants, par un pont époustouflant de 30 mètres sur le dernier pont, par les grands toboggans du parc aquatique qui surplombent les flots ou encore par ses deux tyroliennes du dernier pont pour 120 mètres en vol de mouette.

Des aménagements intérieurs dans la démesure

Les aménagements intérieurs aussi naviguent dans la démesure avec une salle de spectacles de près de mille de places animée par des troupes professionnelles, un atrium géant sur 4 niveaux avec d'immenses écrans, un bowling, un simulateur de Formule 1, un casino comme à Las Vegas, des boutiques qui jouent le hors taxes en dehors des eaux territoriales, des piscines, onze restaurants dont cinq de spécialités, de grands écrans tactiles partout, le Wifi, l'accès mobile… Plus qu'un village, un centre de métropole…

Avec ces dimensions, MSC pourtant, ne joue pas uniquement le nombre. Il le martèle dans ses publicités : rien à voir avec des croisières low-cost. Bien au contraire. Le méga-paquebot s'ancre même dans le luxe avec, sur la pointe du bateau, un concept unique de "navire dans le navire". Avec moins d'une centaine de cabines, le MSC Yacht Club, installé sur les prestigieux ponts avant offre un solarium privé de plus de 1.600m² ainsi qu'un lounge et un restaurant privés. En ultime pointe, deux suites appartements disposant d'un salon, d'un grand balcon, d'un espace dînatoire et d'un bain à remous privé… Les tarifs, évidemment, grimpent vite.

Cannes : l'envolée des croisières

Partenaire de longue date de Cannes, MSC Croisières vient ainsi renforcer ce partenariat en positionnant sur l'escale son dernier-né d'une capacité supérieure aux bateaux précédents. Du même coup, Cannes voit s'envoler le nombre de ses passagers non seulement en escale, mais également en tête de ligne (les passagers pouvant engager leur croisière à Cannes). Avec les autres compagnies, Cannes devrait accueillir ainsi cette année 418.000 passagers en 166 escales contre 333.000 en 2017 (145 escales). Une forte progression alors que Nice et Villefranche évoluent en revanche à la baisse. Villefranche est ainsi passé de 310.000 passagers en 2017, a une prévision de 207.000 cette année et Nice de 45.000 à 38.000.

Un atrium géant sur quatre niveaux

L'aqua parc avec ses toboggans qui surplombent les flots.

Un bowling grandeur nature à l'intérieur.

Deux tyroliennes installées sur le dernier pont.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011