ShareThis

Gênes : les exposants au salon nautique dans l’attente d’une reprise

La filière nautique tient salon à Gênes jusqu’au 9 octobre. Si l’export continue à tirer l’activité du secteur, le marché domestique s’effondre sous le poids de la crise économique et financière qui secoue l’Italie. Ucina appelle le gouvernement à mieux soutenir une filière qui représente 90 000 emplois et se classe au cinquième rang des industries exportatrices du pays.

Les difficultés économiques de l’Italie n’épargnent pas la filière nautique. A l’occasion de la 51ème édition du salon nautique de Gênes, ouvert le 1er octobre, l’Ucina (Unione Cantieri Industrie Nautiche e Affini), organisation qui rassemble les professionnels du secteur a publié les chiffres 2010. Le chiffre d’affaires 2010, à 3,3 milliards, d’euros est en retrait de 20,9% par rapport à 2009. Sur deux ans le recul atteint 45,7%. La part de l’export continue pourtant à progresser, + 9% en 2010, et pèse 1,61 milliard d’euros.

Le marché domestique, sévèrement touché par la crise, fléchit de 33%. Une évolution dangereuse selon le président d’Ucina, Anton Francesco Albertoni, pour qui l’emploi dans la filière, 90 000 postes, risque d’en souffrir :  « si nous construisons des bateaux uniquement pour l’exportation, à terme les entreprises n’auront d’autres choix que de délocaliser pour se rapprocher de leurs clients. En 2008, le marché domestique absorbait autour de 55% de notre production, aujourd’hui un peu plus de 20% ». Le début de reprise, enregistrée au premier trimestre 2011, a été compromis par la crise de l’été et Ucina interpelle le gouvernement pour que la filière nautique soit mieux prise en compte dans les mesures de soutien à l’économie.

La 51ème édition du salon nautique de Gênes - l’un des salon de références en Europe du sud-  fermera ses portes le 9 octobre. Il réunit 1300 exposants (-100 par rapport à 2010) et présente cette année quelque 2000 bateaux (-300 par rapport à 2010) dont 450 à flots, de nombreuses nouveautés (450) et 30 yachts de plus de 24 mètres, un segment sur lequel l’Italie conserve un leadership avec 309 commandes en 2011 sur un marché mondial de 749 unités.

Christiane Navas  


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011