ShareThis

Grand magicien des nuits cannoises, Paul Pacini s'est éteint

Paul Pacini, le grand magicien des nuits cannoises, s'est éteint paisiblement cette nuit à l'âge de 94 ans. "Pour ses proches, sa disparition est aussi bouleversante que pour ceux qui pleurent Johnny et d'Ormesson...", souligne Alain Dartigues sur le site web Paris-Côte d'Azur. Créateur du mythique "Studio Circus", boite de nuit phare de Cannes dans les années 80-90, Paul Pacini a été en quelque sorte le père des discothèques en lançant en 1947, à la sortie de la guerre, le premier Whisky à gogo. Une nouvelle marque qu'il portera à Cannes dès 1956 en ouvrant un Whisky à gogo à la pointe de la Croisette et qu'il exporta ensuite de par le monde.

"Il pensait le jour comment vivre la nuit et a été toute sa vie un précurseur et un défricheur de concepts qui n’ont rien perdu de leur modernité, comme le bowling du bois de Boulogne", écrit David Lisnard. "Paul Pacini n’a jamais cessé d’innover et portait en lui tous les contrastes d’une physionomie créatrice." Et le maire de Cannes, de rappeler que Paul Pacini, entre autres, contribua au lancement du Midem aux côtés de Bernard Chevry, qu'il lança Cannes Radio en assurant la présidence et que, plus récemment, il avait été l’un des premiers à répondre positivement pour soutenir la candidature de Cannes à l’inscription des îles de Lérins au patrimoine mondial de l’Unesco.

"Indéniablement, avec Paul Pacini, grande figure de la fête et de la nuit cannoises des trois dernières décennies du vingtième siècle, c’est une époque qui s’en va", conclut le maire.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011