ShareThis

Grand Prix Automobile de Monaco : les VTC en embuscade

Une course mythique ! Le Grand Prix tiendra sa 77ème édition du 23 au 26 mai et fêtera dans le même temps son 90ème anniversaire (il a eu lieu la première fois le 14 avril 1929). Une édition qui pourrait être perturbée par les VTC. En conflit avec les taxis, ils menacent de bloquer les accès au circuit dès jeudi pour les essais libres.

S'il s'agit bien de sa 77e édition qui aura lieu du jeudi 23 au dimanche 26 mai, le Grand Prix de Monaco fêtera cette année le 90ème anniversaire de sa création. La première course en terre monégasque s'est tenue en effet le 14 avril 1929. Depuis, évidemment, les voitures ont progressé, les pilotes ont changé, le circuit a évolué. Mais ce Grand Prix fait toujours figure de légende du sport automobile et reste l'un des plus suivis mondialement.

Certains passages sont devenus mythiques. Les accrochages à Sainte-Dévote, les changements d’adhérence dans le tunnel jour de pluie, les passages toujours plus proches du rail au niveau des S de la piscine… Ce sont 19 virages imprégnés de mythes et d’anecdotes. Si les spécialistes s’accordent à dire que les qualifications sont décisives pour triompher, la course demeure le point d’orgue du week-end.

Désormais pilote de l’écurie Renault, l'Australien Daniel Ricciardo, le vainqueur de l'an dernier, aura à défendre sa couronne face à de redoutables adversaires. A commencer par Charles Leclerc, note l'organisateur du Grand Prix, l'Automobile Club de Monaco. "Le Monégasque a connu son baptême de Formule 1 lors de l’exercice 2018. Pilote Alfa Romeo Sauber, il a été promu chez Ferrari à l’issue de sa brillante saison, durant laquelle il a engrangé 39 points. Il aura lui aussi certainement à cœur de s’imposer pour son Grand Prix à domicile".

Le verdict est attendu dimanche 26 mai, à la fin des 78 tours de course. Auparavant, le Grand Prix démarrera sur le circuit avec les premiers essais, dès le jeudi 23 mai. Voir le programme complet.

Pour ceux qui veulent assister aux essais et à la course du dimanche, à noter et à suivre aussi les menaces des VTC, en plein conflit avec les taxis, de bloquer les accès au circuit de Formule 1 dès le 23 juin, pour les essais Libres. Une menace de perturbation qui peut être prise au sérieux après deux épisodes récents de blocage de l'aéroport Nice Côte d'Azur : le mardi avec une action des taxis en butte aux VTC, et le mercredi, en riposte aux taxis, avec un blocage par une cinquantaine de VTC de l'accès de l'aéroport. Pour le Grand Prix, les VTC ont annoncé pouvoir rassembler deux cents voitures…


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011