ShareThis

Grasse : Gridbee Communications (Internet des Objets) lève 2 M€

Sur le créneau des communications radio haut débit sécurisées, la start-up créée en octobre 2014 par Didier Guiraud, Emmanuel Riou et quatre autres associés et accompagnée par l'Incubateur PACA-Est a levé 2 M€ auprès de PACA Investissement et d'un pool d'investisseurs pour accélérer son développement commercial.

Une belle opération pour la start-up Gridbee Communications à Grasse. Cette jeune entreprise innovante créée en octobre 2014 par Didier Guiraud, Emmanuel Riou et quatre autres associés aux parcours complémentaires (photo de l'équipe ci-dessus) vient d'annoncer une levée de fonds de 2 M€ auprès de PACA Investissement (fonds de co-investissement régional géré par Turenne Capital), R2V, le FIP Entrepreneurs capital, Foréis, Davanière Capital Partenaire et plusieurs investisseurs privés. Actuellement dans la pépinière d'entreprise InnovaGrasse et accompagnée par l'Incubateur PACA-Est, Gridbee Communications a développé une solution unique de communication radio haut débit sécurisée pour objets connectés en environnement industriel ou contraint.

Smart Grid, M2M industriel…

Positionnée sur le marché très porteur de l’internet des objets, elle propose un module de communication radiofréquence miniaturisé, ultra intégré, qui permet de développer un réseau maillé et une communication bidirectionnelle haut débit entre des objets connectés. Technologiquement parlant, Gridbee a notamment opté pour un réseau MESH recourant au standard IEEE SUN avec une couverture de longue portée (2 km), davantage de données (800 kbit/seconde) et une meilleure sécurité de la transmission.

Présentée comme simple, fiable et économique, la solution Gridbee s’adresse plus particulièrement :

  • au marché du Smart Grid et surtout aux fabricants de compteurs électriques intelligents
  • au marché du M2M industriel (Machine to Machine) et notamment aux concepteurs et intégrateurs de solutions métiers d’automatisation de sites industriels,
  • aux fabricants d’éléments de processus industriels (capteurs, moteurs, valves, etc.).

Dans le cas des compteurs intelligents, l’enjeu est de réduire les coûts énergétiques, lisser les pics de consommation mais également de lutter contre l’utilisation frauduleuse des réseaux. Pour le marché du M2M industriel, il s’agit d’apporter une solution visant à réduire les coûts et augmenter les performances industrielles.

Gridbee qui dispose aujourd’hui d’une forte avance technologique souhaite aussi accélérer son développement commercial.

Les investisseurs séduits par Gridbee

Les investisseurs ont été notamment séduits par les ambitions de cette jeune société, par la qualité et la complémentarité de son équipe dirigeante. Olivier Marrot, CPG, met en avant la "pertinence de son offre en adéquation avec les attentes du marché et en avance sur la concurrence (ie des solutions innovantes proposées aux opérateurs de réseaux électriques pour réduire le coût des mégawatts marginaux et faciliter le développement des énergies renouvelables)."

"FOREIS a suivi depuis son origine le projet de la société Gridbee et a été séduit, tant par la robustesse de la technologie proposée au sein d’un écosystème national de qualité, que par le dynamisme de son équipe dirigeante", commente de son côté Jean-Yves Muller, Foréis. Ces raisons ont convaincu le fonds de dotation de faire son second investissement, "pour permettre à Gridbee de valider technologies et concepts, et de finaliser l'industrialisation et la mise sur le marché mondial de ses produits."


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011