ShareThis

Groupe Nice Matin : l'annonce de Xavier Niel perçue comme "hostile"

La direction de Nice-Matin n'a pas apprécié l'annonce de l'arrivée de Xavier Niel dans le capital du groupe de presse régional. Dans un communiqué elle conclut sévèrement que "cette annonce publique avant tout contact avec la direction et l’actionnaire majoritaire du Groupe Nice-Matin ne saurait correspondre à une pratique normale en matière d’entrée au capital d’une société de presse et peut être perçue comme hostile."

L'annonce de l'arrivée de Xavier Niel semble avoir été bien perçue par la rédaction de Nice-Matin pour qui le co-propriétaire du journal Le Monde "a déjà démontré qu’il savait respecter l’indépendance des journaux qu’il possède", ainsi que l'indique au Figaro.fr, le directeur de la rédaction Denis Carreaux. Mais ce n'est pas du tout le cas pour la direction du groupe de presse. Elle a répliqué ce matin dans un communiqué et se porte en faux contre certaines affirmations qu'a faites hier Xavier Niel dans l'annonce de son rachat des actions de Nethys, l'actionnaire majoritaire (34%) de Nice-Matin.

"Cette annonce par voie de presse constitue un choix étonnant puisque, tant la direction que l’actionnaire majoritaire, SCIC Nice-Matin, n’ont jamais reçu la moindre proposition, et encore moins projet du fondateur du groupe Free", est-il souligné en ajoutant que "cette prise de participation indirecte annoncée publiquement n’apporte aucune solution aux besoins de développement du Groupe Nice-Matin".

Le communiqué de la Direction du Groupe Nice-Matin

Dans ce communiqué, "la direction du Groupe Nice-Matin rappelle qu’une procédure de sauvegarde a été ouverte devant le Tribunal de Commerce de Nice que deux coadministrateurs ont été régulièrement désignés, notamment pour accompagner le retrait du groupe Nethys du capital de la société."

"Dans le cadre de leur mission, les coadministrateurs ainsi que la direction du Groupe Nice-Matin n’ont reçu qu’une seule offre, celle de la société Privinvest, dont l’actionnaire est M. Iskandar Safa".

"L’offre présentée par ce dernier garantit par d’importants investissements la pérennité du Groupe Nice-Matin et par ailleurs, offre au groupe Nethys un remboursement intégral de l’ensemble des sommes investies au sein du journal, soit un montant de 20,9 millions d’euros."

"Le communiqué de M. Xavier Niel fait mention d’un rapprochement avec la direction du journal Nice-Matin, rapprochement qui n’est jamais intervenu en début d’année comme le communiqué l’indique et qui ne pourrait se trouver comme sérieux en l’absence de toute proposition concrète au profit du Groupe Nice-Matin."

"Les arrangements passés entre M. Xavier Niel et le groupe Nethys s’analysent comme une volonté continue du groupe Nethys d’imposer son choix exclusif dans l’éventuel repreneur de sa participation, au détriment de l’actionnaire majoritaire, soit les 456 salariés actionnaires de la SCIC Nice-Matin."

Et de conclure "Cette annonce publique avant tout contact avec la direction et l’actionnaire majoritaire du Groupe Nice-Matin ne saurait correspondre à une pratique normale en matière d’entrée au capital d’une société de presse et peut être perçue comme hostile."

  • Voir sur WebTimeMedias.com les précédents articles sur ce sujet : Tag Nice-Matin

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011