ShareThis

Guide Gantié : 25 ans de gastronomie azuréenne dans le rétro!

Le guide lancé en 1992 par Jacques Gantié, alors journaliste à Nice-Matin, a fêté lundi son 25ème anniversaire dans le cadre somptueux du Monte-Carlo Bay Hotel & Resort. L'occasion d'un regard en arrière sur les grands chamboulements de la restauration azuréenne en un quart de siècle et d'un flash sur la nouvelle génération d'aujourd'hui avec une explosion de superbes "petites adresses".

25 ans. Déjà. Il n'en revient pas Jacques Gantié qui fêtait lundi dans le cadre somptueux du Monte-Carlo Bay Hotel & Resort au milieu des chefs de Monaco et de la Côte et en présence de plus de 700 invités les 25 ans de son guide gastronomique. L'aventure avait commencé en 1982. Journaliste à Nice-Matin, il avait alors lancé des rubriques gastronomiques dans le quotidien régional : "Dimanche des chefs", "Saveurs". Mais c'est 10 ans plus tard qu'est venue l'idée de réaliser, à partir de sa connaissance des fourneaux locaux, un guide gastronomique de proximité, plus proche des tables et des clients azuréens que les grands nationaux.

Il n'y a plus de positions acquises

Le premier des Guides Gantié a été publié en 1992 dans une édition Michel Pastor par l'intermédiaire d'Alain Ducasse. Elle se poursuit depuis 1996 avec les Editions Rom de Lorraine et Dominique Lucchini. 25 ans à scruter toutes les tables de la Côte d'Azur avec une extension de regard sur l'Italie toute proche et la PACA. Une formidable expérience accumulée et un recul exceptionnel sur 25 années de gastronomie vécues au jour le jour.

Dans son Edito, Jacques Gantié balaye ce quart de siècle en cuisine. Ce qu'il en retient? "D'abord un grand chambardement depuis le début des années 2000. Il n'y a plus de positions acquises. Les adresses quotidiennes et grands restaurants qui le croyaient se sont bien trompés. Il y a 25 ans, des établissements semblaient solidement installées. Verger, Outhier et autres. Compétition, mouvement, accélération des modes, saveurs, décor… ont tout bousculé".

Pour Jacques Gantié, "il n’y a rien de nouveau dans ce mouvement perpétuel, sinon un sacré changement de rythme. En France, en Europe, la cuisine se connecte à une marche du monde plus éthique et équitable, une jeunesse nouvelle bouscule codes et frontières, invente néo bistrots, lieux éphémères et pop up restaurants, snacking, food trucks, cuisine de rue, restos-épiceries, bars à soupes… et, réussi ou approximatif, ce bouillonnement est autrement plus excitant qu’il y a vingt-cinq ans", écrit-il dans son édito. Sont arrivées aussi "les vagues bio, vegan, no gluten, santé et naturalité, furia bistrotière, passions légumières, cru et mariné…. Bref l’époque s’est ouverte à tous les vents. GPS de rigueur !"

Les bonnes adresses de Jacques Gantié

C'est ce GPS qu'il propose pour circuler dans les nouveaux entrelacs de la restauration. "Signe des temps et de la crise qui perdure, les petites adresses autour notamment de la bistronomie ont explosé. Dans les grandes villes et plus particulièrement à Nice." Quelques noms pour des styles différents où le bien manger est associé à des prix accessibles : dans le centre de Nice le "Café Lea", "Olive et artichaud", "Franchin", "Comptoir du marché". Autres petites tables de grande qualité "Le Canon", rue Meyerber ou encore "Flaveur", rue Gubernatis avec les frères Gaël et Mickael Tourteaux.

En dehors de Nice où se concentrent ces tables de la nouvelle génération, à citer Paloma de Nicolas Decherchi à Mougins, Place de Mougins de Denis Fétisson, Llorca à La Colle-sur-Loup, L'Hostellerie Jérôme et le "Café de la Fontaine" de Bruno Cirino à La Turbie (à partir de 25€), le "Robur" à Roure, seul étoilé du haut-pays ou "La Fripounière" à Roubion de Patrick Caron.

Quant au coup de cœur de Jacques Gantié, il se trouve dans le Var : le "Relais des Moines", de Sébastien Sanjou aux Arcs. Côté grande cuisine, d'excellentes adresses évidemment que l'on retrouvera dans bon nombre de guides nationaux avec des chefs qui ont su évoluer comme Didier Anies au Cap, le restaurant du Grand Hôtel du Cap Ferrat, Arnaud Doncquele, chef de la Résidence de la Pinède à Saint-Tropez, Mauro Colagreco du Mirazur à Menton… Autant d'adresses décrites d'une plume alerte, que l'on retrouvera avec délice dans la 25ème édition. Quant à l'auteur, on pourra également le retrouver chaque vendredi dans le supplément de Nice-Matin où il a repris une chronique gastronomique. En quelque sorte, un retour aux sources!

Un 25ème anniversaire dans l'écrin du Monte-Carlo Bay Hotel & Resort

Pour ce 25ème anniversaire, la Société des Bains de Mer, avec Frédéric Darnet, directeur de l'hôtel et Marcel Ravin, chef du Blue Bay, avaient bien fait les choses. La sortie du Guide Gantié, traditionnellement est l'un des temps forts annuel pour les professionnels de l'hôtellerie et de la restauration non seulement des Alpes-Maritimes, mais aussi de la Principauté et de la Ligurie (Italie). Plus de 700 personnes se sont ainsi retrouvées dans le cadre somptueux du Monte-Carlo Bay Hotel & Resort autour de sa piscine-lagon (avec fond de sable blond) avec des buffets préparés par Marcel Ravin (Montecarlo bay), Jean Claude Brugel (Thermes Marins), Paolo Sari (Monte Carlo beach), Franck Cerutti (Hôtel de Paris), Alain Cavana (Sporting et Buddha Bar), Eric Guillemaud (Buddha bar) et Benoit Witz (Hôtel Hermitage). La grande classe.

Deux autres réceptions sont programmées encore pour la sortie du Guide Gantié : dans le Var, lundi 30 mai à L’Hôtel du Castellet (Le Castellet); dans le Lubéron (Vaucluse), lundi 6 juin à "La Bastide de Capelongue" à Bonnieux.


Jacques Gantié on le veut à La cour des sens

J'adorerais avoir la présence de MR Jacques Gantié aux cours culinaire de la table de la chambre d'hôte La cour des sens en provence

Ca me donne déjà faim !

A bientôt

Merci

Superbe !
A bientôt

Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011