ShareThis

Ils publient : "La fin de la modernité sans fin" de Norbert Hillaire

"La fin de la modernité sans fin", le nouveau livre de Norbert Hillaire, vient de sortir. Théoricien, professeur à l’université de Nice-Sophia Antipolis, artiste, Norbert Hillaire s’est imposé comme l’un des initiateurs de la réflexion sur les arts et les technologies numériques, à travers de nombreuses publications, directions d’ouvrages et missions prospectives pour de grandes institutions (ministère de la Culture, Centre Pompidou, Datar). Son ouvrage, coécrit avec Edmond Couchot, "L’art numérique" (Flammarion), fait aujourd’hui référence.

Dans ce nouveau livre, il s'attaque à la question de la modernité, considérée souvent comme ce temps au cours duquel, comme l’écrit Mallarmé, "un présent fait défaut". Une modernité qui peut être vue comme un emportement irrépressible du temps vers "le nouveau", avec pour corrélat la perte d’une certain qualité de notre rapport à l’espace (et par voie de conséquence une certaine déréalisation du monde).

Après un premier recueil d’essais centrés sur cette question de l’espace et du lieu ("L’expérience esthétique des lieux", L’Harmattan, 2008), les textes ici rassemblés interrogent, à travers les relations entre les arts et les sciences, l’architecture et le design dans la culture numérique, ou encore l’art contemporain et l’entreprise, cette involution du temps sur lui-même propre à notre époque. Une époque que l'on peut qualifier de "postmoderne", mais dans le sens de ce "manque" du temps, qui semble passer malgré nous.

 A noter également la publication prochaine d'un hors-série Art Press (le 12 mai), sur le thème "l'art numérique et après?", publication dont Catherine Millet a confié la responsabilité éditoriale, à Norbert Hillaire.

Le livre

  • "La fin de la modernité sans fin" de Norbert Hillaire, 220 pages, Prix éditeur : 21,50 € 
  • Editions L’Harmattan, février 2013, Collection Ouverture philosophique, Série : Esthétique,
  • ISBN : 978-2-336-00854-7

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011