ShareThis

Immobilier : la baisse surprise des taux de crédit en mars

Bonne nouvelle pour les acquéreurs : le réseau de courtiers en crédits immobiliers Vousfinancer.com fait état de baisses des taux inattendues allant jusqu'à -0,25%. Une nouvelle tendance à la baisse qu'elle explique par le recul des taux d’emprunt d’Etat français, de retour aux alentours de 0,5 % et par la volonté des banques de capter de nouveaux clients.

Contre toute attente, les taux de crédit ont à nouveau baissé en mars, pour la 1ère fois de l’année ! C'est l'alerte "presse" que vient de lancer le site Vousfinancer.com et qui devrait intéresser les acquéreurs et plus particulièrement les primo-accédants. Le réseau de courtiers en crédits immobiliers a relevé en effet que plusieurs banques ont baissé significativement leurs taux de crédits permettant à de nombreux d’emprunteurs de décrocher des prêts à moins de 1% sur 10, 15 ou même 20 ans, comme c’était le cas en 2016… "Après un démarrage de l’activité plus lent en début d’année et à l’approche de "printemps de l’immobilier", les banques sont actuellement en forte conquête !" précise le site dans un communiqué qui fait état de baisses des taux inattendues, jusqu’à -0,25 %

En mars, pour la première fois de l’année, les banques ont diminué leurs taux de crédit, de 0,05 % à 0,20%, est-il noté. Une grande banque nationale a même envoyé une nouvelle grille en recul de 0,25 % ! La baisse est donc la tendance qui domine alors que les taux étaient restés globalement stables ces dernières semaines à des niveaux déjà très bas.

"Nous n’avons pas eu de baisses aussi significatives depuis l’automne dernier. Ce nouveau recul des taux auquel on ne s’attendait pas s’explique par le recul des taux d’emprunt d’Etat français, de retour aux alentours de 0,5 % et par la volonté des banques de capter de nouveaux clients à un moment où traditionnellement les acheteurs sont les plus nombreux, le printemps de l’immobilier" explique ainsi Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer.

"Après un démarrage de l’activité plus lent en janvier-février en raison du climat social mais aussi des vacances scolaires, les banques se mobilisent pour gagner des parts de marché et séduire notamment les primo-accédants, clientèle de choix avec laquelle elles pourront mettre en place une relation de long terme. Pour capter ces nouveaux clients, elles ont actuellement prêtes à proposer des taux records !"

Quant aux taux moyens, ils sont actuellement à 1,30 % sur 15 ans, 1,50 % sur 20 ans et 1,70 % sur 25 ans mais avec des taux planchers négociés à 0,6 % sur 15 ans, 0,85 % sur 20 ans et 1,20 % sur 25 ans pour les meilleurs profils


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011