ShareThis

Incubateur PACA-Est : le retour en start-up du directeur, André Labat

A la direction de l'Incubateur PACA-Est à Sophia Antipolis depuis 2008, André Labat (à gauche sur la photo) repart en entreprise et intègre Kinaxia à Sophia. Il est remplacé à partir du 1er juin par Laurent Masson (à droite) qui, depuis 2009, accompagne les projets incubés. Un changement dans la continuité pour ce maillon essentiel de la chaîne de l'innovation azuréenne.

Un changement de directeur à l'Incubateur PACA-Est, maillon essentiel dans la chaîne de l'innovation azuréenne : André Labat, en poste depuis 2008, quitte l'incubateur pour rejoindre le monde des start-ups (Kinaxia à Sophia) et passe le relais dès le 1er juin à Laurent Masson, qui accompagne les projets incubés depuis 2009. Un changement à la tête de l'incubateur qui reste donc dans la continuité. Sur la photo ci-dessus, l'équipe de l'incubateur PACA-Est avec de gauche à droite, André Labat, Sophie Monteil, Sophie Gitton, Marie Fauré-Lambert et Laurent Masson.

Laurent Masson retenu pour assurer la succession d'André Labat

Cette nomination a été décidée par les membres du bureau qui réunit, sous la présidence de Patrick Valverde, Gérard Giraudon et Laurent Londeix, Vice-Présidents, Michel Riveill, Trésorier et Franck Lavagna, Secrétaire Général. Elle prendra effet à l’issue de l’Assemblée Générale qui se tient demain, vendredi 29 mai, aux Espaces Antipolis.

"Il nous est apparu vital pour le fonctionnement de l’organisation interne de choisir un candidat capable à la fois de bien en connaître les rouages au sein de territoires spécifiques, de multiplier les réseaux partenariaux au plan régional et national, de s’adapter à des environnements techniques multisectoriels à haute valeur ajoutée, enfin, de préserver les liens étroits tissés entre les membres de l’équipe en place depuis la création de l’incubateur et les incubés, basés sur une confiance mutuelle", explique Patrick Valverde. "Des qualités requises indispensables aujourd’hui afin de renforcer le rôle fondamental exercé par l’Incubateur Paca-Est au sein de l’écosystème régional".

"Les expertises développées par Laurent Masson dans les secteurs privé et public ont convaincu le bureau qu’il serait à même de diriger l’incubateur pour répondre à ses nouveaux enjeux. Nous regrettons bien sûr le départ d’André Labat avec lequel nous continuerons à collaborer à travers Retis et d’autres projets entrepreneuriaux innovants !" ajoute Patrick Valverde, Président national de RETIS Innovation depuis 2012, Directeur Général de TVT (Toulon Var Technologies) et Président de l’Incubateur Paca-Est depuis fin 2013.

Le double challenge de Laurent Masson

Laurent Masson a intégré en 2009 l'Incubateur après 7 ans en tant que consultant en stratégie de développement économique au sein d’un grand cabinet conseil et deux ans à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (CCIP) pour le conseil des PME- PMI innovantes. A Paca-Est, il a été chargé d’accompagner des projets incubés, évaluer, accueillir et suivre l’évolution des projets en cours d’incubation.

Cette expérience pluridisciplinaire était confortée par une solide formation. Diplômé de Sciences-Po (Grenoble), il est par ailleurs titulaire d’un Master en Economie et gestion de projet (Sorbonne) complété par une spécialisation Diagnostic PME (HEC EE) et de formations des réseaux Rétis et Paca Innovation.

"Dans le cadre de cette nouvelle mission, je dirigerai l’Incubateur Paca-Est pour relever un double challenge en parallèle : d’une part, intensifier le transfert de technologies du secteur public vers les start-ups en favorisant l’ancrage territorial et la création d’entreprises à croissance rapide, notamment à l’international; d’autre part, élargir et dynamiser les approches sectorielles menées via l’ESA BIC (incubateur du spatial), ENERGEIA (cleantech et smart grids) ou l’entrepreneuriat étudiant grâce à la création du PEPITE PACA- EST. Pour ce faire, je sais pouvoir compter sur une équipe compétente et un réseau de partenariats durables."

Plus de 120 entreprises accompagnées depuis sa création en 2001

Fondé en 2001, par l’Université de Nice-Sophia Antipolis, l’Université de Toulon et l’INRIA, l’Incubateur Paca-Est a pour objectif la valorisation des compétences et le transfert des technologies issues des laboratoires universitaires et organismes de recherche publics à travers la création d’entreprises innovantes et la création d’emplois à haute valeur ajoutée sur le territoire. Ses résultats sont éloquents : fin 2014, l’Incubateur Paca-Est pouvait afficher 152 projets incubés depuis sa création, plus de 736 emplois générés par 120 entreprises accompagnées, 50 lauréats I-LAB depuis 2001 (édition 2015 non comprise) et 95 M€ levés (fonds privés et publics).

Basé au sein du Business Pôle de Sophia-Antipolis sous la coordination de la CASA, l'Incubateur PACA-Est dispose d’une présence permanente à Nice (dans les locaux du CEEI Nice Côte d'Azur) et Toulon (dans les locaux de TVT Innovation), et ponctuelle à l'Université de Toulon. Il accompagne de façon personnalisée des projets innovants de création d’entreprises labellisées dans les domaines du Numérique, des Sciences du Vivant, Sciences de l’Ingénieur, Sciences Humaines et Sociales et depuis 2015, a pour vocation en tant que membre-fondateur du PEPITE PACA-EST d’aider les étudiants-entrepreneurs. Il offre ainsi des formations, des facilités d’hébergement et attribue une enveloppe financière tout au long de la période d’incubation (18 mois), avance remboursable en cas de succès.

L’incubateur est financé par l’Europe, le Ministère en charge de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur, la région PACA, les Conseils Départementaux 06 et 83, la Métropole Nice Côte d’Azur, les communautés d'agglomération de Sophia-Antipolis, Toulon, Grasse et la Ville de Cannes.

André Labat : il retourne en start-up après 8 ans à la tête de l'Incubateur…et un bilan éloquent

"J’ai vécu une très belle aventure tant au plan humain que professionnel grâce à une petite équipe fortement mobilisée et très réactive à laquelle je rends hommage : Sophie Gitton, Responsable Administrative et Financière, et Sophie Monteil, Marie Fauré-Lambert et Laurent Masson, chargés d’accompagner les porteurs de projets pour les Alpes-Maritimes et le Var", témoigne André Labat.

"Sous l'impulsion du Conseil d'Administration, du bureau et des Présidents Gérard Giraudon et Patrick Valverde, nous avons renforcé les moyens de l'incubateur afin de faire émerger des start-ups innovantes à fort potentiel de création d'emplois avec le soutien des acteurs territoriaux et de l'écosystème de l'innovation."

"Les actions mises en oeuvre pour compléter l'équipe dirigeante si nécessaire et aider les porteurs de projets à attaquer un marché international tout en essayant d'avoir des premiers clients en local ont porté leurs fruits. L'incubateur compte à son actif de nombreuses success stories : BF Systemes, experte en sécurité dans les domaines de la plongée sous-marine, et ANSE Technologies dans la TV numérique à Toulon, Ecoat dans la chimie verte, et Gridbee Communications dans les objets connectés à Grasse, Cubical Drift à Cannes dans les jeux vidéo, Webinterpret dans le e-commerce, et ACUTE3D dans la réalité augmentée à Sophia Antipolis ou Qualisteo dans l'efficacité énergétique et Solidages dans la silver économie à Nice."

André Labat était venu du monde de l'entreprise. De 1989 à 1999, il a piloté la SSII sophipolitaine Espri Concept qu'il avait fondée avant de diriger la société Simulog jusqu’en 2004 dans les Yvelines puis en 2005, la Région Méditerranée de GFI Informatique. Il retraverse le miroir et, de l'accompagnement, revient à l'opérationnel start-up en intégrant l’équipe managériale de la société Kinaxia SAS en tant que Secrétaire Général dès le 1er juin 2015. Kinaxia, qui avait été incubée de 2008 à 2010, est spécialisée en intelligence du risque. Elle a cherché à répondre à un besoin insatisfait, mais croissant, d’information environnementale et a lancé en 2010 la solution Preventimmo.fr auprès des notaires des Alpes-Maritimes, solution aujourd'hui déployée au niveau national.

André Labat, qui a été également été administrateur de Telecom Valley, de l'UPE06 et membre élu de la CCI NCA, peut quitter aujourd'hui l'Incubateur la tête haute : outre son bilan, deux des entreprises incubées, GridBee Communications à Grasse et Helioclim à Mandelieu, viennent d'annoncer chacune une belle levée de fonds autour de 2 M€! Un bel au-revoir!


Post new comment

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011