ShareThis

Inra Sophia : un nouveau Master pour "booster" la santé des plantes

Nouveau diplôme international et pluridisciplinaire, le MSc BOOST lancé par l'Inra avec l'Université Côte d'Azur et le CNRS vise à former des étudiants capables de développer des programmes de recherche et de développement en protection des plantes pour l’agriculture de demain et de mettre en oeuvre des systèmes de production végétale respectueuse de l’environnement et de la santé humaine.

Un nouveau Master pour "booster" la santé des plantes : c'est ce que l'INRA (Institut National de la recherche en agronomie) a annoncé dimanche 6 octobre sur le Village des Agrosciences de Sophia Antipolis, événement monté à l'occasion de la Fête de la Science. Le centre de recherche Inra PACA de la technopole a ainsi célébré le lancement du MSc BOOST (Biocontrol solutions for plant health) avec ses partenaires (Université Côte d’Azur et le CNRS), tandis qu'ont été présentés les enjeux et les objectifs de la nouvelle formation.

Pour des systèmes de production végétale respectueuse de l’environnement et de la santé humaine

Le MSc BOOST est un nouveau diplôme, international et pluridisciplinaire, qui vise à former des étudiants capables de développer des programmes de recherche et de développement en protection des plantes pour l’agriculture de demain. Cette formation professionnalisante bénéficiera du positionnement stratégique de l’Institut Sophia Agrobiotech, pôle santé des plantes de l’Inra, auprès des entreprises de biocontrôle.

Aujourd’hui, l’un des enjeux majeurs de la transition écologique mondiale est de mettre en œuvre des systèmes de production végétale respectueuse de l’environnement et de la santé humaine. Cette production végétale vertueuse concerne de nombreux secteurs économiques : agricole, agroalimentaire, pharmaceutique et cosmétique.

Former une nouvelle génération de professionnels dans le domaine de la protection des plantes

Le Master of Science (MSc) "Biocontrol solutions for plant health" proposé par le programme IDEX d’Université Côte d’Azur, porté par les chercheurs et les enseignants-chercheurs de l’Institut Sophia Agrobiotech, a pour ambition de former une nouvelle génération de scientifiques et de professionnels dans le domaine de la protection des plantes. Unique en France et rare dans le monde, il s’appuie sur l’expertise développée depuis de nombreuses années par l’INRA sur Sophia Antipolis dans le domaine de la santé de plantes.

Trois spécialités s’offrent aux étudiants : biopesticides et molécules naturelles, amélioration des plantes pour les contrôles biologiques et amélioration de la production par les macroorganismes et les microorganismes, afin de couvrir les grands domaines du biocontrôle. Les étudiants maîtriseront les domaines de la biologie végétale, l’écologie, l’entomologie, la microbiologie, la chimie, l’informatique, le droit, les sciences sociales et la gestion.

Des stages en laboratoire et dans le milieu industriel

La formation comporte de nombreux stages en laboratoire et dans le milieu industriel ainsi que des projets tuteurés, en situation professionnelle (contrats de recherche, collaboration public-privé, expertise, etc.). L’Autumn School BOOST, organisée cette année du 20 au 27 septembre à Sophia Antipolis, avait pour objectif de réunir, d’ores et déjà, les étudiants et les experts scientifiques et professionnels du biocontrôle tels que la FAO et l’EPPO.

Le Master permettra de former des experts capables de mener des projets dans tous secteurs d’activités liés à la recherche et à l’innovation en santé végétale en tant que chercheurs, chefs de projets R&D ou encore experts dans des sociétés de conseils.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011