ShareThis

Jean Mane, Entrepreneur de l'Année 2011 de la région Méditerranée

Président du Directoire de "V.Mane & Fils" à Bar-sur-Loup, il a été désigné "Entrepreneur de l'Année 2011" pour la région Méditerranée (PACA et Languedoc-Roussillon), prix décerné par Ernst & Young. Jean Mane concourra au niveau national le 20 octobre.

Jean Mane qui dirige depuis 1995 la société "V. Mane & Fils", fleuron de la parfumerie grassoise installé à Bar-sur-Loup, a été désigné Entrepreneur de l'Année 2011 pour la région Méditerranée (PACA et Languedoc-Roussillon). Un prix décerné par Ernst & Young. La cérémonie de remise a eu lieu à Montpellier, au Domaine de Verchant.

Créé en France il y a 19 ans par Ernst & Young, le Prix de l’Entrepreneur de l’année récompense le dirigeant d’une entreprise indépendante particulièrement performante. Ce prix est décerné dans sept grandes régions : Ile-de-France, Nord, Est, Rhône-Alpes, Méditerranée, Sud-ouest et Ouest. Il est soutenu par La Compagnie Financière Edmond de Rothschild ainsi que par les partenaires media (Les Echos, Radio Classique et LCI). Jean Mane représentera ainsi la région Méditerranée lors de la remise du "Prix de l’Entrepreneur de l’Année" au niveau national qui aura lieu le 20 octobre prochain à l’Opéra Comique de Paris. Ce rendez-vous annuel réunit les gagnants des différentes régions participantes et représente l’occasion de faire connaître, encourager et valoriser l’entrepreneuriat partout en France.

480 M€ de chiffre d'affaires et près de 3.000 salariés

Lancée à Bar-sur-Loup en 1871 par Victor Mane, producteur de plantes à parfums, l'entreprise a bien grandi tout en restant dans les mains familiales. Eugène Mane, puis Maurice et depuis Jean Mane, le représentant de la 4ème génération qui a pris les commandes en 1995, l'ont transformée, diversifiée avec les arômes, mondialisée. Aujourd'hui, sixième groupe mondial dans son secteur avec près de 3.000 salariés, cette société spécialisée dans les produits aromatiques pour la parfumerie et les arômes alimentaires a réalisé un chiffre d'affaires de 480 millions d'euros en 2010.

Si elle s'est fortement déployée à l'international (87% de son chiffre d'affaires est réalisé à l'export), elle garde toujours une forte implantation locale (plus de 1.200 salariés en France). Jean Mane, qui a par ailleurs présidé le pôle PASS (Parfum, Arômes, Senteurs, Saveurs), revendique  une stratégie de " business de proximité ".  Il n'hésite pas à répéter qu'industrialiser sur place reste la meilleure façon d'être compétitif dans un univers de libre échange car "ce sont toujours ceux qui sont sur place qui se taillent la part du lion ", selon des propos rapportés par le magazine L'Entreprise.

Un groupe mondial resté familial

Autre particularité : la société est restée sous contrôle familial et n'a jamais cherché à s'introduire en bourse. Il s'en expliquait à Dominique Perron Rousset dans ses Entretiens privées, publiés sur Webtimemedias.com. "Parce que cela ne correspond pas à une opportunité actuelle, ni au style de management: l’humain. Nous ne souhaitons pas vendre notre âme à la bourse : aucune envie d’aller vers les chemins prescrits par les analystes financiers desquels vous ne pouvez pas déroger sans tomber dans le désamour des recommandations d’achat. Nous sommes plus libres et nous avons une vision beaucoup plus à moyen et à long terme".

"Nous avons des principes : l’éthique, le respect de la personne humaine et de son environnement. Notre problématique, c’est de prendre la bonne décision car nous ne sommes pas adossés à un grand groupe. Nous n’avons pas le droit à l’erreur mais j’ai une formidable équipe qui m’aide et me conseille pour ne pas trop dérailler."

Passionné par son métier, tout imprégné des "devoirs" que lui impose le "sacerdoce" de l'entrepreneuriat, Jean Mane, à 57 ans, s'est donné maintenant pour objectif principal de préparer la transmission à la 5ème génération des Mane. "Nous fêterons les 150 ans en 2021, j’aurai alors 67 ans. A cet âge-là, je pense que je pourrais me permettre de transmettre le flambeau", confiait-il.

Les six prix Méditerranée décernés

Le Jury pour la région Méditerranée a été présidé par Roland Gomez, directeur Général du Groupe PROMAN. Six prix ont été remis au cours de cette cérémonie aux dirigeants suivants :

  • L’Entrepreneur de l’Année : Jean Mane, « V.Mane & Fils »  (06- Alpes-Maritimes)
  • Le Prix de l’Entreprise Internationale : Michaël Azoulay, « American Vintage » (83-Var)
  • Le Prix de l’Innovation : Denis Philipon, « VPG-voyage prive.com » (13- Bouches-du-Rhône)
  • Le Prix de l’Entreprise d’Avenir : Michel Feraud, « Provepharm » (13- Bouches-du-Rhône)
  • Le Prix du Business Vert : Frédéric Melki, « Biotope » (34-Hérault)
  • Le Prix de l’Engagement Sociétal (prix attribué à une personne physique qui, par ses qualités et son action, favorise le développement et l’esprit d’entreprise au sein de la Société): « Madame Clare HART », Présidente de FACE 34 (34-Hérault)

Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011