ShareThis

La Capitale French Tech Riviera Région Sud fête sa labellisation

L'aventure French Tech se poursuit pour la Côte d'Azur qui vient d'être labellisée de nouveau pour trois ans. Désormais promue "Capitale French Tech Riviera Région Sud", la Côte fêtera son label vendredi à 18 heures au Musée national du Sport à Nice. L'occasion de présenter son nouveau carnet de route et ses ambitions.

Une aventure qui repart pour trois ans, ça se fête. La French Tech Côte d’Azur, devenue désormais "Capitale French Tech Riviera Région Sud", a obtenu début avril le renouvellement de son label pour 3 ans afin de mettre en place une stratégie économique d’innovation et d’internationalisation. C'est ce renouvellement et l'entrée dans la phase 2 du mouvement French Tech qui sera fêté vendredi 12 avril, à partir de 18 heures au Musée National des Sports à Nice. L'occasion de se réunir mais aussi de découvrir le carnet de route et les ambitions de la French Tech Côte d’Azur.

La confirmation officielle du renouvellement de labellisation au titre de "capitale" aura pu rassurer l'écosystème. Certes la Côte d'Azur était restée confiante. D'autant plus qu'en février, avec le PASS French Tech accordé Kinaxia et 360&1, elle pouvait aligner avec Qwant, Median Technologies et Teach on Mars, 5 start-up "PASS French Tech". C'était un des critères demandés pour cette nouvelle phase axée sur la présence de "scale-up" (le passage des start-up à une échelle de taille supérieure) pour mieux viser l'internationalisation.

Juste le changement de nom, de French Tech Côte d'Azur en French Tech Riviera Région Sud, a surpris lors de l'annonce de la labellisation. S'il est confirmé, il oblige l'association à modifier sa communication, plaquettes, site Internet, logo et autres. Un détail. Les quatre piliers de la nouvelle "Capitale French Tech (Nice, Sophia, Cannes et Grasse) ont aussi, par l'intermédiaire de leurs représentants, exprimé leur satisfaction dans un communiqué.

Franck Lavagna et Fréderic Bossard, co-présidents de Telecom Valley ont salué la dynamique de groupe qui a permis ce renouveau de la French Tech Côte d'Azur et entendent renforcer les actions "dans cette nouvelle ère de la French Tech  au profit  de toute la filière du numérique".

Philippe Garcia, président de Nice Startup est décidé à "continuer à avancer ensemble pour rendre notre région Sud plus encore innovante et porteuse de richesse".

Sébastien Aubert, président de Cannes Is Up, souligne que se trouve ainsi reconnu "le territoire cannois comme moteur d'innovation et d’animation territoriale, qui se singularise par la place qu'y tient l'événementiel et la créativité".

Michel Gschwind, président du Club des Entrepreneurs du Pays de Grasse et Frederick Besson, représentant French Tech du Pays de Grasse se déclarent "sur les starting blocks pour continuer à agir de concert avec nos confrères pour enrichir nos pôles d’excellence numérique française sur la scène internationale et européenne."

Quant aux deux co-présidents de la French Tech Côte d’Azur, il sont évidemment ravis de cette nouvelle étape qui s'ouvre. "Cette labellisation nous permet d'exister au niveau national. Nous avons trois ans pour changer la donne et faire naître une génération d'entrepreneurs capables de tirer les autres vers le haut. Et surtout de trouver des fonds...", note Cédric Messina. Tandis qu'Eric Leandri insiste sur la montée en gamme. "Ce nouveau label Capitale French Tech, concerne les communautés ayant atteint une maturité avec une certaine densité de scale-up. Grâce à cette labellisation nous allons pouvoir changer de dimension".


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011