ShareThis

La Côte d'Azur s'est associée à l'hommage à Jacques Chirac

La Côte d'Azur s'est largement associée à l'hommage à Jacques Chirac, ancien président de la République française dont le décès a été annoncé hier à l'âge de 86 ans. Comme l'ensemble des Français, les Azuréens ont été très touchés en apprenant la nouvelle. L'hommage a été rendu de suite par la voix des élus du territoire qui ont exprimé leur émotion à travers de multiples communiqués. Quelques phrases sorties des très nombreux témoignages. "La France vient de perdre l’un de ses plus grands serviteurs", a salué Charles Ange Ginésy, président du Conseil départemental.

"Jacques Chirac, pour moi, c’était la vitalité, c’était l’énergie, c’était la fidélité à ses amis et ses proches, et c’était avant tout la passion de la France", a souligné Christian Estrosi, président de la Métropole.

"Rassembleur, il a aimé profondément la France et les Français, et a su unir toutes les familles politiques de la droite et du centre dans un projet commun pour la France", a rappelé Jean-Leonetti, maire de Nice et président par intérim de LR.

"Il avait réussi à créer une unité nationale, il était le Président de toute la France, une synthèse qui a disparu aujourd'hui", a noté Eric Ciotti, député.

"Je suis comme beaucoup de Français profondément touché par sa longue absence au monde après l'avoir tellement occupé. C'était sa façon discrète de livrer son ultime et courageux combat contre la maladie..." a retenu David Lisnard, maire de Cannes.

A Nice, c'était ce matin jour de conseil municipal et une minute de silence a été observée avant l'ouverture des débats. Christian Estrosi après avoir rendu un hommage appuyé à l'ancien chef de l'Etat a annoncé qu'il proposerait de donner le nom de Jacques Chirac à un espace public "à la hauteur de ce qu'il a incarné pour la France". Les Niçois quant à eux étaient conviés aujourd'hui à un rassemblement sur la coulée verte.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011