ShareThis

La French Tech Seed : le nouveau fonds "deeptech" présenté à Sophia

Le dispositif La French Tech Seed sera lancé jeudi 23 mai à 11 heures à Mines ParisTech à Sophia par l’incubateur Paca-Est, BPI France et les membres du consortium dédié. Ce fonds de 200 à 400 M€, financé par l’Etat et géré par BPI France, permettra d’amplifier les toutes premières levées de fonds des startups innovantes du territoire, en phase d’ultra-amorçage.

C'est un nouveau fonds qui pourra intéresser les start-ups deeptech de la Côte d'Azur qui sera présenté jeudi avec le lancement du dispositif La French Tech Seed par le consortium "La French Tech Seed Paca-Est". Ce fonds de 200 à 400 millions d’euros, financé par l’Etat et géré par BPI France, permettra d’amplifier les toutes premières levées de fonds des startups innovantes du territoire, en phase d’ultra-amorçage dans une logique de co-financement et de partage des risques avec les investisseurs privés.

Une réunion ouverte particulièrement aux entreprises innovantes en amorçage

Organisée par l’incubateur Paca-Est, en partenariat avec BPI France avec les membres du consortium La French Tech Seed Paca-Est (Université Côte D’Azur, Université de Toulon, SATT Sud-Est, TVT innovation, la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis et la métropole Nice Côte d’Azur), la réunion de lancement aura lieu le jeudi 23 mai de 10 à 12 heures aux Mines Paristech à Sophia Antipolis. Une réunion qui est ouverte également aux acteurs de l’écosystème de l’innovation, et tout particulièrement aux entreprises innovantes en amorçage. 

Le dispositif La French Tech Seed est un fonds, géré par BPI France, destiné aux entreprises de moins de 3 ans porteuses d’une innovation à forte intensité technologique, ayant réalisé une première levée de fonds auprès d’investisseurs avisés. Il prend la forme d’obligations convertibles avec une enveloppe de 50 000 à 250 000 € par projet. Ce fonds s’inscrit dans une dynamique nationale autour de l’innovation de rupture portée par les plans d’action Deeptech. Il vient pérenniser le "Capital Innovation", en augmentation significative en France, avec +37% par an d’investissements entre 2012 et 2018.

Des financements en quasi fonds propres faisant effet de levier

L'objectif est de répondre aux besoins de financement des très jeunes startups innovantes, avec des financements en quasi fonds propres faisant effet de levier. Le dispositif La French Tech Seed repose sur un mécanisme de prescripteurs labellisés, qui identifieront, au sein de leur écosystème, des jeunes entreprises innovantes en recherche de financement, les conseilleront dans l’avancement de leur projet et qualifieront les candidatures pour le fonds French Tech Seed géré par BPI France.

La French Tech Seed Paca-Est fait partie des 20 prescripteurs labellisés par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et le Secrétariat Général pour l’Investissement avec l’assistance de BPIFrance, parmi plus de 50 candidats. Cette labellisation s’est opérée dans la dynamique des Capitales et communautés French Tech de la Région Sud, au premier chef French Tech Riviera Région Sud, French Tech Toulon Région Sud.

Un objectif annuel de 15 dossiers qualifiés

L’Incubateur Paca-Est comme chef de file, l’Université Côte d’Azur, l’Université de Toulon, la SATT SudEst, TVT-Innovation technopole du Var, la CASA pour la technopole Sophia Antipolis et la Métropole Nice Côte d’Azur pour la technopole Nice-Méridia ont donc créé le consortium La French Tech Seed Paca-Est avec le soutien des acteurs de la région. Ils joueront le rôle de prescripteur pour les deux prochaines années. Ils accompagneront les startups éligibles dans l’ensemble du processus, avec un objectif annuel de 15 dossiers qualifiés pour French Tech Seed, reflétant le potentiel actuel du Var et des Alpes Maritimes.

Ces acteurs, qui connectent fortement la recherche à l’entrepreneuriat innovant, disposent d’une expérience effective de l’accompagnement entrepreneurial, de la validation technologique, des levées de fonds et du développement des startups Deeptech, conditions de réussite de ce dispositif et du développement de l’innovation au sein du territoire.

La réunion de lancement donnera l’occasion de rappeler les objectifs de ce consortium, et de mettre en avant les bénéfices et impacts de ce partenariat sur les territoires du Var et des Alpes Maritimes au premier chef pour les startups accompagnées. Les membres du consortium, les partenaires de l’écosystème de l’innovation et de l’entrepreneuriat, dont les pôles de compétitivité, et les entreprises correspondant à la cible French Tech Seed y sont conviés.


Crédits Indigen
- Copyrights WebTimeMedias 2011